Education et COVID-19 à Ouahigouya : DSF outille des acteurs de 5 établissements secondaires

L’association Développement sans Frontière (DSF) basée à Ouahigouya , région du Nord du Burkina du Faso a organisé le samedi 15 mai 2020  une formation sur le COVID19 à l’endroit de responsables de 5 établissements et des membres de bureaux de parents d’élèves  de la région du Nord à savoir les lycées de Nonfairé , Zogoré, Tangaye , le CEG de Namssiguia et le complexe éducatif Zoodo . Cette formation organisée dans le cadre du projet d’appui à la lutte contre le covid 19 dans les espaces éducatifs a été dispensée par le médecin chef du district sanitaire de Ouahigouya, Ousséni Ouédraogo.

A entendre Salifou Sodré, coordonnateur de l’association DSF, ce projet  d’appui à la lutte contre le COVID19 dans les espaces éducatifs est financé par la fondation wol et Wilde Ganzen des Pays-Bas. Il sera marqué par la distribution de 2700 cache –nez et l’installation d’une cinquantaine de dispositifs de lave-mains dans les 5 établissements  bénéficiaires. Les activités du projet ont remis en activités les apprenants du centre de formation aux métiers au complexe éducatif Zoodo. Ils ont mis à profit la période de la suspension du cours par le gouvernement pour fabriquer les cache-nez et les dispositifs de lave-mains. Mais une chose est de disposer du matériel de protection, mais savoir l’utiliser à bon escient en est une autre.

Un spécialiste de la santé pour enseigner les bonnes pratiques

LE MCD du district de Ouahigouya

 C’est pourquoi DSF, selon son coordonnateur a fait appel à un spécialiste de la santé pour qu’il enseigne les bonnes pratiques aux acteurs intervenants dans les établissements bénéficiaires. Avec l’annonce de la reprise des cours dans un proche avenir se convainc Salifou Sodré, il faut nécessairement élever le niveau de conscience des intervenants dans le secteur de l’éducation sur le respect des gestes barrières et surtout leur niveau de connaissances sur la maladie. Et  c’est  ce à quoi s’est attelé le médecin chef du district sanitaire, Ousséni Ouédraogo  au cours de cette formation du samedi 15 mai 2020.

Partage des connaissances

Il a fourni aux participants un éclairage sur l’origine de la maladie, son évolution, ses modes de transmission et les mesures barrières pour éviter sa propagation. Selon Salifou Sodré, mieux renseignés, il revient aux responsables des établissements de partager les connaissances apprises aux élèves et autres enseignants pour qu’ils se protègent de la maladie. Les maladies à pandémie étant enseignées dans les classes, il est aussi important de renforcer les capacités des enseignants sur cette nouvelle maladie pour qu’ils en parlent  aux élèves pendant les cours.  Vivant en milieu rural, les parents d’élèves qui disaient avoir des informations éparses sur le COVID19 disent désormais pris la mesure de la réalité de cette maladie. Ils se sont engagés à prendre une part active dans les activités de lutte contre cette pandémie.    

Solidarité Nord-Sud

Faute de médicaments habilités pour soigner cette maladie, le médecin chef du district sanitaire de Ouahigouya a invité  ses interlocuteurs au partage des connaissances et à la sensibilisation sur le respect des gestes barrières. Les participants ont remercié le formateur pour la qualité des modules dispensés. Ils rassurent avoir reçu les connaissances nécessaires  pour bloquer   sa pénétration dans les établissements. Tout comme le coordonnateur de DSF, les participants  ont salué cette solidarité entre pays du Nord et du sud en cette période où la vie humaine est menacée partout dans le monde. Ce projet est selon eux,  la traduction d’une solidarité mondiale pour permettre l’acquisition du savoir dans un environnement sain.

Faso nord info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *