EDUCO-Burkina /Niger : Environ 1 milliard 300 millions investis en 2020

L’ONG EDUCO-Burkina /Niger a organisé la 6ème édition de sa journée portes ouvertes   le jeudi 29 avril 2021. Cette journée   placée  sous la présidence du gouverneur de la région du Nord ,  représenté par Mme  le Haut-commissaire de la province du Yatenga , Aminata Tarnagda, a mobilisé les acteurs de la zone d’intervention de EDUCO à savoir les régions du Nord, du centre-Nord, de la Boucle du Mouhoun , du Sahel , de  l’Est  et du  Centre .

Visite des stands à l’occasion de la 6eme édition de la journée portes ouvertes de l’ONG EDUCO

« La journée portes ouvertes est un cadre de redevabilités institué par EDUCO en lien avec le principe de transparence qui lui est d’une importance capitale. C’est un exercice au cours duquel EDUCO se soumet au jugement de ses partenaires en rapport avec l’exécution de ses activités. Elle procède également à la présentation de ses réalisations physiques et financières atteints au cours de l’année antérieure aux parties prenantes en vue de recueillir les suggestions et recommandations pour plus d’efficacité dans ses futures interventions » a expliqué le directeur pays de EDUCO –Burkina /Niger,  Ollo Oscar Palé.

Notre vision est de contribuer à la construction d’un monde où les enfants jouissent pleinement de leurs droits et vivent en toute dignité a explique le le directeur Pays EDUCO-Burkina/NIGER

Il insiste  sur  la vision de cette ONG de coopération globale et d’action humanitaire qui est de contribuer à la construction d’un monde où tous les enfants jouissent pleinement de leurs droits et vivent en toute dignité. Ollo Oscar Palé a signifié  que malgré le défi sécuritaire, EDUCO  a poursuivi ses actions de développement tout en élargissant son champ d’action en prenant en compte les nouvelles demandes sociales liées à l’urgence humanitaire.

                                      Nouveau référentiel 2020-2030    

Le présidium lors de la cérémonie d’ouverture de la 6éme édition de la journée portes ouvertes

Des actions majeures entreprises par EDUCO , son directeur a cité l’adoption d’un  nouveau référentiel dénommé :cadre stratégique d’impact global 2020-2030, un document qui orientera les activités sur la prochaine décennie ;  l’opérationnalisation du bureau du Niger par la mise en place effective d’une équipe ; le déploiement des mécanismes alternatifs d’éducation en situation d’urgence ; l’extension des interventions dans les nouvelles provinces et régions notamment le Sourou, le Mouhoun et la Kossi dans la région de la Boucle du Mouhoun ; le Gourma et la Gnagna dans la région de l’Est , le Kadiogo en zone péri-urbaine de Ouagadougou dans la région du centre .

Les participants sont venus des différentes régions d’intervention de l’ONG EDUCO

  Interventions axées sur 6 thématiques

Concrètement, EDUCO a conduit 16 projets en 2020 dont 2 au Niger autour de 6 thématiques à savoir l’éducation, la protection, la santé, la cohésion sociale, l’action humanitaire et le parrainage. « Le montant global de notre investissement s’élève à 1 milliard 268514 millions francs CFA .Les taux d’exécution physique et budgétaire atteints sont de l’ordre de 85% et de 75% » informe le directeur pays Educo –Burkina/Niger .Il a traduit ses remerciements et sa reconnaissance à  l’équipe d’EDUCO et aux   autres partenaires, grâce à qui ces projets ont été déroulés.

« L’objectif visé par EDUCO à travers l’ouverture de ses portes à l’ensemble des parties prenantes du développement local est salutaire et j’encourage les autres organisations à emboiter le pas » a préché Mme le Haut-commissaire de la province du Yatenga, Aminata Tarnagda

 Mme le Haut de la province du Yatenga, Aminata Tarnagda, représentant le gouverneur a apprécié cette initiative en ces termes «   Cette journée portes ouvertes est désormais ancrée dans la culture organisationnelle de EDUCO et est une tribune de redevabilité qui lui permet de  s’ouvrir à l’extérieur afin d’obtenir un regard critique externe sur ses interventions et favoriser une meilleure prise de décision pour la suite de la mise en œuvre de ses programmes ».

ce fut un moment de partage de bonnes pratiques

Convaincue que le devoir de rendre compte est l’un des outils d’amélioration et de promotion de la bonne gouvernance , elle a invité les autres structures à s’inspirer des initiatives de EDUCO en vue d’élaborer des actions communes et des partenariats futurs .

Projection vidéo, visites de stands

Une projection vidéo a permis aux participants de découvrir la vision de l’ONG EDUCO

« De telles initiatives constituent un tremplin pour accompagner nos collectivités à être des actrices de développement au service et à l’écoute des communautés » renchérit Abdou Dramane Ouédraogo, directeur de l’éducation, de la culture et de la santé et du sport à la mairie de Ouahigouya, représentant le maire. Une projection vidéo , une visite de stands et la  présentation des différentes thématiques ont permis aux participants de s’approprier  l’ensemble des actions conduites par EDUCO en 2020 et  ce qu’elle envisage  en 2021 .

La visite des stands a été aussi une occasion de découvrir les activités développées sur les différents thématiques

Au niveau de la thématique  Education, l’on retient l’exécution de deux projets en 2020 avec un budget global de 421 973 802 FCFA dans des villages de la région du Nord. Entre autres réalisations, 13 espaces temporaires d’apprentissage (ETA), 130 table-bancs, 13 bureaux, 13 armoires, 13 chaises en plus de la dotation d’une forte quantité de sacs de riz, de l’huile, du poisson et du Soumbala pour la cantine scolaire.

Grosse enveloppe consacrée à l’Action humanitaire

 La  thématique Action humanitaire  mobilise un montant financier   s’élevant à plus d’un milliard pour 6 projets. Plusieurs partenaires comme l’UNICEF, l’Union européenne, ECW, ECHO accordent des ressources  pour la mise en œuvre de cette thématique dont les activités sont développées dans toutes les zones d’intervention de  EDUCO. Les actions  humanitaires se sont déclinées l’année dernière par l’érection de 95 espaces temporaires d’apprentissage, l’achat de 1528 tables-bancs, l’octroi de 250 bourses, la distribution de 8471 kits de fournitures scolaires et la formation de 578 enseignants. En 2021, l’enveloppe affectée à l’Action humanitaire tourne autour de 2 milliards en attendant l’arrivée de nouveaux projets.

Parrainage une contribution de Parrains et marraines de 3245 enfants.

Le volet parrainage est mis en œuvre par les fonds propre de EDUCO. Au cours de l’année dernière 11311 enfants  ont été touchés par les activités de parrainage pour un budget exécuté de 14 156 850 FCFA. Ce volet couvre 38 villages et 52 écoles de communes de la province du Yatenga.

Les activités sont également intenses au niveau de la thématique santé, résilience et nutrition. Entre autres partenaires soutenant EDUCO dans ce domaine, il y a l’UNICEF, le PAM, l’Union européenne, les services étatiques, Children Believe, AMBF, Terre des Hommes.

Maternité, matériel médicotechnique et  aménagements 

 Au titre des investissements,  le bilan présente la réalisation d’une maternité, d’un  dépôt MEG et de latrines , l’équipement  de deux centres de récupération nutritionnel en matériel médicotechnique , les dotations de 12 ordinateurs pour l’enregistrement de document d’ état civil , 12 kits de bureau , 900 registres de naissance et la mise en place d’un cadre permanent d’état civil du Nord . Des investissements concourant à la résilience des bénéficiaires, il est mentionné les aménagements de 12 ha de bas-fonds rizicoles, de 5ha de périmètres maraichers, la récupération de 1745ha de terres dégradées par la technique des demi-lunes, la formation de 422 producteurs, la réalisation de 02 forages équipées de pompe à motricité humaine etc. Sur le volet  nutrition, il y a eu la formation des agents de santé à base communautaire sur le paquet intégral de service, la distribution de farine infantile, la sensibilisation de 286 mères sur la nutrition de l’enfant. La formation de 136 mères sur la préparation de la bouillie enrichie.  

Promotion de la cohésion sociale

EDUCO a été actif dans la mise en œuvre de la thématique cohésion sociale. Elle intervient dans 30 communes des régions du Nord et du Centre-Nord. 22 959 personnes ont été touchées par les activités de cette thématique. Faits majeurs, des émissions radiophoniques, mise en place de clubs d’écoute, des débats sur la promotion de la cohésion sociale, plaidoyer auprès de leaders d’opinions.

Autre thématique déroulée, la protection. A ce niveau, on note la prise en charge de 37 enfants à la pouponnière, la dotation de 52 enfants en kits d’installation, la formation de 79 enfants en entrepreneuriat et gestion, la formation et l’équipement de 37 apprenants en artisanat. Les actions de cette thématique  affichent 2818 enfants et 1310 adultes comme public cible.

Des lauriers à l’ONG-EDUCO

Les participants n’ont pas tari d’éloges à l’endroit de l’ONG EDUCO

Au regard du volume des activités et de leurs diversités, les participants ont multiplié les remerciements et les encouragements à l’ONG –EDUCO. Ils ont également formulé des recommandations dans le sens d’une amélioration des différentes interventions.

Abdoudramane Ouédraogo, directeur en charge de l’éducation à la mairie de Ouahigouya a plaidé pour une mise à disposition des données au conseil municipal de Ouahigouya

Abdou Dramane Ouédraogo, le responsable du service éducation à la mairie de Ouahigouya a souhaité qu’EDUCO partage ses données avec la municipalité pour que le conseil municipal en soit informé et aussi permettre la planification des activités prévues dans le plan communal de développement.

Le maire de Kossouka, Issa Savadogo a souhaité qu’EDUCO prenne en compte d’autres secteurs d’activités de sa commune en plus des 3 écoles où elle intervient

Le maire de Kossouka Issa Savadogo  a salué l’intervention de EDUCO dans 3 écoles de sa commune  accueillant les déplacés internes tout en souhaitant la prise en compte d’autres secteurs d’activités à l’avenir.

Meilleur arrimage des protocoles avec l’année civile  

Le directeur provincial de l’éducation préscolaire, Primaire et Non formelle du Yatenga, Maxime Yaro a souhaité une meilleure adaptation des protocoles entre les services déconcentrés de l’Etat et EDUCO.

Pour le directeur provincial de l’Éducation préscolaire , primaire et non formelle du Yatenga, Maxime Yaro entre EDUCO et son institution, c’est un mariage de cœur et de raison

Il a aussi proposé qu’une réflexion soit menée afin d’améliorer la qualité des Espaces temporaires d’apprentissage. Maxime Yaro a aussi souligné l’importance d’impliquer les services techniques à l’écriture des projets. Toutes les suggestions des intervenants ont reçu des réponses de la part du directeur pays EDUCO -Burkina –Niger, Ollo Oscar Palé.

Il a fait savoir que sa structure  travaillera  à intégrer les recommandations des  partenaires tout en affûtant ses armes   pour postuler aux appels à projet dans le sens d’avoir les ressources nécessaires   pour répondre aux différentes attentes.

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *