Élections 2020 au Passoré : Le NTD et le RDS s’unissent pour mieux ratisser

L’événement politique majeur le weekend dernier au Passoré, a été le cri de l’union chanté par le Nouveau Temps pour la démocratie (NTD) et le Rassemblement pour la Démocratie et le Socialisme (RDS) à la maison des jeunes et de la culture. Les responsables des deux formations politiques ont informé à leurs militants  de leur choix  de cheminer ensemble  pour la conquête de l’électorat à l’occasion des élections présidentielle et législatives du 22 novembre 2020.

L’union fait la force dit-on, les responsables du NTD et du RDS ont compris cela et ont décidé  de s’unir  pour aller à la conquête de l’électorat  dans la province du Passoré à l’occasion des élections de Novembre 2020.  Et comme pour montrer qu’ils ne sont pas au stade   d’une déclaration d’intention , les grosses figures des deux formations politiques , Zalissa Koumaré , la secrétaire générale du NTD , l’ancien DG de la police , Paul Sondo , coordonnateur du dit parti au Nord et François Ouindlassida Ouédraogo , président  du RDS  étaient ensemble   ce samedi 04 juillet 2020 devant leurs  militants et sympathisants pour sceller et célébrer ce mariage de raison .

Mieux se faire entendre au Passoré

Pour Paul Sondo, coordonnateur régional du NTD au Nord, cette alliance se veut une stratégie pour se mieux convaincre et  mobiliser l’électorat   au Passoré. Province regorgeant de nombreux poids lourds de la scène politique Burkinabé, le RDS et le NTD estiment qu’en mettant leurs forces ensemble, ils bousculeront  un certain ordre apparent,  établi à l’issue des précédentes élections.«L’union fait la force. Lorsque vous partez à la chasse, ce n’est pas la peine de ramasser un crapaud.Il faut aller chercher l’animal qui court le plus vite et le plus dangereux pour montrer qu’on est parti à la chasse. Aller combattre sur un terrain qui n’a aucun enjeu n’a aucune importance, sinon que de   s’assurer une victoire sans gloire  », a martelé Paul Sondo.

Deux partis, même idéal 

Pour le   président du RDS, Windelassida Ouedraogo son parti épousant le socialisme et le NTD, la sociale démocratie  poursuivent  à peu près le même idéal politique et il est de bon ton   qu’ils s’unissent pour atteindre l’objectif commun qui est de  dérouler  un programme politique au service de l’égalité,  la justice sociale , le progrès  partagé et l’intérêt du bien commun . En se mettant ensemble, le RDS et le NDS pensent qu’ils ont les atouts nécessaires pour perpétuer le combat politique engagé par des dignes fils  de cette localité comme Thomas Sankara et Oumarou Clément Ouédraogo.

Ratisser large

 Lors de la phase d’échanges direct avec les militants , les responsables des deux  partis ont fourni des informations sur la situation politique nationale , particulièrement l’organisation des élections de Novembre 2020 avant de demander que les représentants des structures de base des  partis  cultivent sur le terrain   la cohésion et l’unité d’actions dans la mise en œuvre des activités politiques . Au sortir de cette rencontre à la maison des jeunes la SG du NTD, Zalissa Koumaré a invité leurs représentants à sonner le ratissage des militants, mais cela indique –t-elle doit se faire avec conviction, détermination et  respect mutuel. « Élection transparente et apaisée, vote utile et responsable », ce sont ces  éléments qui déterminent le combat politique du groupe  NTD et RDS au Passoré.

Faso nord info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *