Electricité pour tous à Ouahigouya : Une avance de 3000 F CFA pour un compteur d’électricité

Le directeur général de la Société Nationale Burkinabé d’Electricité (SONABEL), Ahmed Baba Coulibaly  était à Ouahigouya  le jeudi 02 juillet 2020 où il a procédé au lancement régional du projet  de développement des connections à l’électricité(PDCEL). Ce projet pilote vise  l’accès de 50 000 clients  au réseau électrique dans 6 villes du  Burkina (Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Koudougou, Ouahigouya, Kaya, Tenkodogo). Il  s’inscrit dans l’ambitieux programme du président du Faso,Roch Marc Christian Kaboré de porter le nombre de citoyens connectés au réseau électrique à 1.000 000 personnes d’ici à fin 2020.

« L’électricité n’est pas un luxe, mais un droit pour tous » a fait comprendre  le directeur général de la SONABEL, Ahmed Baba Coulibaly. Elle est au cœur des activités économiques  et permet de booster d’autres secteurs  comme l’éducation,l’agriculture, la culture etc.

il va s’en dire que la dynamisation du réseau d’électrification au  bénéfice des villes et des villages participe à une véritable assise du développement durable.

Fort de cette réalité, le Président du Faso a décliné  son ambition à travers un grand  programme  d’électrification de plusieurs localités du pays. Ce projet pilote de développement des connections à l’électricité financé par la SONABEL à hauteur de 12 milliards de CFA vise  la connexion de 50000 clients au réseau électrique à un prix accessible pendant la période de 2020.

A entendre le DG de la SONABEL, le département de l’Energie met les bouchées double pour permettre l’accessibilité du réseau électrique de moins de 30 à 45% d’ici à fin 2020

Condition d’accès

Le coordonnateur du projet PDCEL, Jean Bedel Gouba a indiqué les conditions pour bénéficier d’un compteur d’électricité à un prix social

Parlant d’accessibilité, le coordonnateur du projet de développement des connections électriques, Jean Bedel Gouba indique que cette approche, permet  au client de débourser une avance de 3000 F CFA, plus  la présentation d’une photocopie légalisée de la pièce nationale d’identité,d’un document indiquant la parcelle d’habitation, et d’un engagement à payer le montant pour bénéficier d’un compteur d’électricité. La somme totale du montant du branchement tourne autour de 200 000 F CFA. Pour celui qui choisit de payer l’avance, la somme restante à payer sera  échelonnée  sur la facture mensuelle sur une période de 5 ans. Le choix est aussi donné au client de payer comptant  le prix  du branchement calculé sur la base de la distance entre la maison d’habitation et le réseau électrique. Les habitants des quartiers non lotis dans les villes couvertes par ce projet en sont aussi bénéficiaires. 

Mamoudou Ouédraogo se frotte les mains

Bénéficiaire d’un compteur d’électricité sur la base du payement sur avance, l’agent de santé Mamoudou Ouédraogo ne tari pas d’éloges à l’endroit de la SONABEL. «  Quand j’ai approché la Nationale d’Électricité   pour la première fois pour mon branchement, il   m’a été  soumis un devis de 200 000 CFA à payer comptant. Avec le PDCEL, j’ai fourni l’avance de 3000 F CFA et les  documents exigés  pour avoir le compteur. Depuis lors,  je paie une facture de 8000 CFA chaque mois. Cette approche permet au moins nanti de disposer facilement de l’électricité » apprécie-t-il. Selon le directeur général de la SONABEL,  le ministère de l’Energie  met   les bouchées –double pour faire passer le taux d’accès à l’électricité de moins de 30% à 45 % d’ici à fin 2020.

Financements acquis

Des mesures  prises pour combler ce déficit, Ahmed Baba Coulibaly cite l’installation d’une nouvelle centrale   en cours  à Kossodo, l’implantation    de centrales solaires  et  la réception de nouvelles machines. Il annonce  également qu’à la suite de cette  phase pilote du PDCEL, suivront  la phase II (2021-2025), la phase III (2026-2030). Ces phases d’un coût de 60 milliards de F CFA, permettront le branchement de 250 000 personnes au réseau électrique.

Pour le DG de la SONABEL , Ahmed Baba Coulibaly les phases II et III du PDCEL permettront le branchement de 250 000 nouveaux clients au réseau électrique

A entendre le DG de la SONABEL  , des financements ont été acquis auprès de partenaires comme   la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement (BAD), l’Agence de coopération Japonaise, la Banque Islamique de Développement , l’Agence Française de Développement, la coopération Allemande et l’apport de l’Etat Burkinabé pour la mise en œuvre de ce vaste programme d’électrification.

Inamé K Norbert (Stagiaire)

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *