Enregistrement des faits d’Etat civil : L’ONG EDUCO opérationnalise les centres secondaires de la région du Nord

L’ONG EDUCO a procédé à une remise de registres aux communes de la province du Yatenga ce vendredi 29 mai 2020 à Ouahigouya. C’est madame le Haut commissaire de la province du Yatenga, Seni Kabou qui a reçu la dotation des mains du directeur Pays de l’ONG Edourd Junior N’Deye au profit des différents centres secondaires de la province du Yatenga.  C’était en présence des officiers d’Etat civil délégués.

Après son Projet de Renforcement du Droit à la Promotion Sociale et à l’Etat Civil des populations du Centre Nord, Nord et Sahel (PRODEC), l’ONG EDUCO entend renforcer ses actions  afin  de  rendre  tous les centres principaux et secondaires d’Etat civil de la région du Nord plus opérationnels. Ce défi, EDUCO compte le relever avec le  projet d’Amélioration du Système d’Enregistrement des Faits d’Etat Civil «PASEC » avec l’appui de l’UNICEF. Selon le directeur Educo Burkina -Niger,  Edouard Junior N’Deye, l’analyse  diagnostique qui a été faite dans le cadre de ce nouveau projet laisse percevoir que la dynamisation des services d’Etat civil exige le renforcement des compétences humaines et matérielles. C’est pourquoi, l’ONG EDUCO  s’est lancée dans la recherche de financements  pour palier à ce problème de droit fondamental de l’enfant qu’est l’acte de naissance.

Dynamisationl’Etat civil dans les  31 communes de la région du Nord

A entendre le  directeur pays de  EDUCO-Burkina-Niger, le projet PRODEC qui a porté sur  la promotion de l’Etat civil a suscité  des avancées notables dans l’enregistrement des naissances dans certaines localités  de la région du Nord. Mais relève-t-il,  des écarts restent toujours à combler« Un grand nombre d’enfants sont toujours  sans actes de naissance » regrette-t-il. Pour lui, aucun enfant ne saurait être brimé de  ce droit fondamental. «L’acte de naissance est la base de accomplissement des autres formes de droit de l’enfant » a souligné le patron de EDUCO Burkina–Niger. L’engagement de cette ONG Espagnole est que, chaque enfant qui vient au monde jouisse pleinement et de manière immédiate de ce droit. Dans cette dynamique, ce sont 203 centres secondaires qui sont la cible du PASEC avec cette dotation d’environ 1500 registres de naissance et de décès dans la région du Nord.

Un partenaire sur au developpement dans la région

Pour  cette première dotation, la province du Yatenga bénéficiera de 516 registres en plus du renforcement des compétences de tous les  officiers d’Etat civil délégués des centres secondaires. Madame le Haut commissaire de la province du Yatenga, Seni Kabou a traduit sa reconnaissance à l’ONG et à ses partenaires pour les efforts de développement dans sa province. « Nous  savons que c’est après la formation des acteurs des centres secondaires d’Etat civil que vient cet appui en registres. Nous vous rassurons que les résultats attendus seront bien  atteints  et nous allons veiller au bon usage afin que nos populations intègrent ces réflexes d’enregistrement des naissances qui est la base de tout autres documents civil. En plus de ce geste, nous sommes aussi très contents de votre appui en 25 kits lave-mains et 25 cartons de savons que vous nous avez apportés dans le combat commun contre la propagation de la maladie à coronas virus. Nous en sommes très reconnaissants. Longue vie à EDUCO » a apprécié  l’autorité provinciale.

Après  cette  remise de dotation  de registres au bénéfice de la  province Yatenga,après  celle accordée au Zondoma les deux provinces à savoir, Titao et le Passoré auront leurs parts les jours à venir.  Le directeur de EDUCO  et Mme le Haut – commissaire du Yatenga a invité  l’ensemble des acteurs à  travailler en sorte  pour  PASEC s’inscrivant pour l’amélioration générale de l’offre  en matière d’Etat civil connaisse un succès éclatant dans la région du Nord

Faso-nord.info       

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *