Enseignement supérieur  : L’Université de Ouahigouya veut mieux s’ouvrir à la population

image_pdfImprimerimage_printImprimer

L’Université de Ouahigouya a organisé ses premières journées portes ouvertes les 27 au 28 juillet 2018 dans la cité de Naaba Kango.  La cérémonie de lancement a eu lieu  au sein des locaux du lycée professionnel de Ouahigouya sous la présidence du gouverneur de la région du Nord, représenté par la secrétaire générale régionale, Salimata Dabal

 

Informer la population de l’ouverture de l’Université et de l’effectivité de son fonctionnement , faire connaitre aux nouveaux bacheliers, aux  étudiants , aux parents d’élèves ,  les différentes écoles et les filières disponibles à l’Université de Ouahigouya    ,en un mot,  accroître la visibilité et l’ancrage institutionnel de cette  Université dans la région du Nord , ce sont entre autres  les objectifs  de ces journées  portes ouvertes de l’Université  de Ouahigouya  à entendre  son président Laurent Ouédraogo , enseignant hospitalo -universitaire ,professeur titulaire de santé publique .

Le président de l’Université de Ouahigouya, le professeur Laurent Ouédraogo   a rappelé que cette structure d’enseignement supérieur a été crée en 2010 sous  l’appellation de l’Université polytechnique de Ouahigoouya avec sa tête un chargé de mission. Elle était rattachée à l’Université Joseph Ki Zerbo de Ouagadougou .

                        Quatre  écoles en phase avec le marché du travail

Le président  actuel de l’Université de Ouahigouya a rendu hommage à l’ancien chargé de mission et ses collaborateurs  qui ont travaillé avec engagement et dévouement pour asseoir les bases de ce temple de savoir . Devenue une université entière  le 30 décembre 2017 , elle compte 4 écoles supérieures à savoir l’Ecole supérieure des sciences juridiques, politiques et de l’Administration ( ESJPA) avec comme filières , la Gestion des ressources  humaines et la Gestion foncière et immobilière ; l’Ecole supérieure de commerce , de management ,et d’entreprenariat (ESCME) disposant des filières de finance comptabilité et markéting gestion ; l’Ecole supérieure des sciences de la santé (ESSAN), formant des médecins généralistes ; l’Ecole supérieure des sciences et technologies (ESST) dispensant les mathématiques fondamentales (MTHF).

« En dehors de l’école des sciences de santé où sont formés des médecins généralistes , les autres filières sont sanctionnées à la fin de la formation par des licences professionnelles » indique le président .  La sortie de la première promotion  de médecins généralistes formés à cette université aura lieu en 2019 .  Ce cadre d’études supérieures   s’enrichira avec d’autres filières à ouvrir à en croire le président au cours des années à venir .

                                            Diverses  infrastructures en cours de réalisation sur le site   

Au regard de la  pertinence des filières avec l’environnement actuel du monde du  travail,   le   président de l’Université de Ouahigouya se laisse convaincre   que la structure qu’il dirige fait partie intégrante du paysage du développement économique et social   de la région du Nord .  Se servant de bâtiments d’emprunt depuis une dizaine d’années , les bâtiments de l’Université de Ouahigouya  notamment un R+2 et un restaurant universitaire sont actuellement en construction sur un terrain de 200 ha sur l’axe Ouahigouya- Ouagadougou .

L’intégration des étudiants dans les nouveaux de cette université située à une dizaine de km de la ville selon Laurent Ouédraogo  se fera   de façon progressive. Il émet l’éventualité de voir une partie des étudiants rejoindre le nouveau site à la rentrée prochaine.  La principale difficulté relève -t-il est l’éloignement du site au centre de la ville . Il va falloir se donner les moyens pour faciliter les déplacements des étudiants , prévient le président.

Les structures déconcentrées de l’Etat, des collectivités et  entreprises privés viables invités à accepter les étudiants en stage 

                                         

La secrétaire générale de la région du Nord , Salimata Dabal , tout en saluant les efforts consentis par les pionniers , les autorités régionales et les forces vives de la région pour asseoir les bases de ce cadre d’enseignement supérieur a relevé que des efforts restent à faire pour permettre  son  appropriation véritable  par l’ensemble des acteurs de la région  » J’invite donc l’ensemble des corps constitués, les autorités religieuses et coutumières , les parents d’élèves et toutes les couches sociales à être des relais privilégiés d’information , relatives à l’université de Ouahigouya  » a plaidé la secrétaire générale de la région. 

Elle a invité les responsables des structures déconcentrées de l’Etat, des collectivités territoriales , des entreprises privés viables à accepter les demandes de stages des étudiants. Salimata Dabal a aussi montré la disponibilité des autorités administratives à faire le plaidoyer auprès du gouvernement pour aider à  résoudre certaines difficultés vécues par l’Université de Ouahigouya.

A l’issue de la cérémonie, les invités ont été renseignés  sur les  différentes facettes de l’université , les filières enseignées et les conditions  d’inscriptions à travers des expositions sous des stands .Un cross populaire, la coupe du président de l’Université ont été d’autres temps forts  de ces journées portes ouvertes de l’Université de Ouahigouya.

Faso-nord.info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *