Entreprendre au féminin : Des kits d’installation remis à 180 adolescentes en fin de formation

La grande salle des Fêtes de la mairie de Ouahigouya a abrité le mardi 18 mai 2021 une cérémonie de remise de Kits d’installation à 180 filles  adolescentes en fin de formation. Organisée par l’ONG/Association Songui Manégré Aide au Développement endogène  (ASMADE), cette cérémonie a été présidée par madame le ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire, Hélène Marie Laurence Ilboudo / Marshall

UNE GAMME Variée de kits a été remise aux bénéficiaires de la formation sur 9 métiers innovants

Des sacrées veinardes, pourrait –on dire de ces 180 filles  adolescentes des régions du Nord, du Centre-Nord, la Boucle du Mouhoun et de l’Est. Formées sur 9 métiers pendant deux ans   à savoir la couture, la soudure, la mécanique auto, l’électricité, la plomberie, le tissage coiffure et la restauration, chacune d’entre elles a été dotée ce mardi 18 mai 2021  de matériel d’installation.

La tête pensante de l’ONG ASMADE a confié que la formation administrée aux 180 adolescentes a été solide

La secrétaire exécutive  de l’ONG ASMADE, madame Juliette Compaoré  précise que cette dotation s’effectue après une solide formation théorique et pratique administrée aux bénéficiaires. Elle fait comprendre que sa structure restera présente sur le terrain pour apporter un accompagnement technique aux apprenantes afin qu’elles aient une parfaite maitrise des différents outils.  Mme  Juliette  Compaoré est fortement convaincue qu’au-delà des 180 filles formées aux métiers dans les 4 régions, d’autres filles s’inspireront  de leurs exemples pour s’initier à l’entreprenariat.

Entreprenariat et gestion foncière au menu

Selon la secrétaire exécutive de ASMADE , Juliette Compaoré , sa structure accompagnera les bénéficiaires des kits pour une utilisation à bon escient

Entreprendre au féminin,  faut –il  le rappeler, est un sous projet logé dans le projet « Autonomisation des femmes et  dividende démographique au Sahel ». Dans le cadre de ce projet, en plus de la formation des 180 femmes aux métiers, 3181 ont été formées en entreprenariat ; 3187 en technique de production et transformation et conservation des produits locaux. 931 femmes ont été aussi formées en opportunités de financement, 283 en gestion foncière.

Clémentine Sawadogo a rassuré de l’engagement de l’ensemble du groupe à exploiter à bon escient les connaissances et les kids acquis.

La représentante des bénéficiaires, Clémentine Sawadogo a multiplié  les remerciements à l’endroit du gouvernement Burkinabé  à particulièrement la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action Humanitaire, Hélène Marie Laurence Ilboudo /Marshall et à l’ONG –ASMADE  pour leur engagement sans faille à assurer l’autonomisation de la gent féminine.

Exploiter à bon escient les connaissances acquises

Lassané Doga , représentant du président du conseil régional du Nord remettant un kit d’installation à une beneficiaire

Clémentine  Sawadogo a rassuré de l’engagement de l’ensemble du groupe à exploiter à bon escient les connaissances et les kids acquis. Elle a fermement promis qu’elles prendront toutes les dispositions pour bien entretenir le matériel. Visiblement ragaillardie par la qualité de la mise en œuvre des actions de ce projet et de la bonne humeur des bénéficiaires, la patronne du département de la Femme a traduit sa satisfaction en ces termes

A entendre la patronne du département de la Femme et de l’Action Humanitaire , des négociations entamées avec la Banque mondiale ont abouti à la reconduction d’une deuxième phase du projet

«  Je suis heureuse de participer à la clôture de la formation de ces jeunes filles déscolarisées ou non scolarisées  qui ont aujourd’hui un métier et qui vont entreprendre. Nous allons à travers nos services déconcentrés suivre l’évolution de ces jeunes filles afin de renforcer leurs connaissances pour qu’elles soient plus compétitives sur le marché de l’emploi » soutient –elle.

Poursuite d’une deuxième phase

La ministre de la Femme , de la Solidarité nationale , de la Famille et de l’Action humanitaire a informé que ses structures déconcentrées apporteront leur appui aux filles adolescentes bénéficiaires de la formation et du matériel afin qu’elles soient compétitives sur le marché

 Bonne nouvelle, Hélène Marie Laurence Ilboudo / Marshall informe qu’une négociation entamée avec la banque mondiale partenaire technique et financier  de ce projet a abouti à la poursuite d’une deuxième phase. Elle soutient fièrement que la zone d’invention du projet va s’étendre avec cette nouvelle   phase. «  Aujourd’hui, plus que jamais, le président du Faso est déterminé à faire en sorte que la femme soit une véritable actrice dynamique  de développement » mentionne au passage la 1ere responsable du ministère de la Femme.  

4 régions du Burkina couvertes

photo regroupant les officiels à la cérémonie et les bénéficiaires

Ce projet intitulé « Autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel » est un projet sous –régional couvrant 7 pays avec pour objectif de permettre aux femmes et aux jeunes filles d’être autonomes et de pouvoir prendre des décisions contribuant de façon durable au développement de leurs communautés. Confié au Programme d’Appui au Développement sanitaire , l’ONG ASMADE s’est chargée de la mise en œuvre de ce projet dans les régions du Nord, du Centre –Nord, de la Boucle du Mouhoun et de l’Est.

Cette cérémonie de remise de kits à Ouahigouya marque la fin du volet ce projet  » Entreprendre au féminin

ASMADE s’est fixée pour mission d’accompagner les initiatives individuelles et collectives pour un développement endogène durable. L’une de ses principales missions est de soutenir les actions d’autonomisation des femmes et des jeunes filles. ASMADE intervient aussi dans les domaines de la santé, l’éducation, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, l’environnement et la sécurité alimentaire.

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *