Entrepreneuriat agro-sylvo-pastoral des jeunes : Producteurs et acheteurs autour de la même table 

Dans le cadre du programme multi-acteurs d’appui à l’entrepreneuriat agro-sylvo-pastoral des jeunes garçons et jeunes filles dans la région du Nord, l’association Développement sans Frontière a organisé un atelier de mise en relation entre acheteurs et les producteurs de ce programme. En plus de ces acteurs, des responsables de DSF, des autorités communales et des membres de la Chambre régionale d’agriculture du Nord ont pris part à cet atelier.

 

 

 

 

 

Contribuer  au bon écoulement des productions des bénéficiaires du programme multi-acteurs d’appui à l’entreprenariat des jeunes et jeunes filles de la région du Nord, c’est l’objectif général de cet atelier organisé par l’Association Développement sans Frontière DSF . Il s’est agi surtout de présenter aux acheteurs, les filières  et la capacité de production des entrepreneurs de ce programme. Il était aussi question  d’entreprendre des échanges  sur les opportunités de partenariats commerciaux. Introduisant les débats au cours de l’atelier, le coordonnateur de DSF a salué la détermination avec laquelle les 135 jeunes dont  52 filles et femmes  conduisent leurs activités sur le terrain.  Il a relevé que dans le cadre de ce programme,  les bénéficiaires ont reçu des formations sur les itinéraires techniques de production,  le montage de plans d’affaires, la comptabilité simplifiée, le marketing et le label de qualité   etc. Autres activités majeures, l’installation et le renforcement  d’unités de transformations,  la formation sur la gestion des coopératives.

  Courbe de production positive   

Ce sont au total  4 filières qui sont développées à travers ce programme  à savoir  l’oignon, la volaille locale,  l’embouche   et le niébé.  A entendre le chargé du  programme,  Coulibaly Lomboro ,  l’évolution de la courbe de production est positive . Au niveau de l’oignon, la quantité de production est de 347 tonnes sur une superficie de 32 ha. La filière niébé enregistre une récolte de 6,4 tonnes sur 13 ha. En 2018, l’embouche a enregistré une production de 202 tètes d’animaux. La volaille locale affiche 1850 tètes. Des chiffres qui indiquent que le pari de la production en qualité est en   train d’être gagné.  Mais souligne avec force Salifou Sodré ,  une chose est de produire , pouvoir écouler en est une autre . A quoi sert donc de produire  s’interroge-t-il, si on ne peut pas vendre pour en tirer les bénéfices.  D’où selon lui toute l’importance de cet atelier de mise en relation entre acheteurs et producteurs. Cette rencontre  soutient-il permettra aux acheteurs de se découvrir, de se frotter et de  tisser les liens.  Il a invité les différents acteurs à des échanges francs qui puissent permettre à chacun de tirer bénéfice.

  Réduction du chômage

Après la présentation des différentes activités et des acteurs, les débats ont tourné autour de la disponibilité des produits et la qualité, la confiance entre les acteurs, les signatures de contrats et les échanges de contacts. Le 2éme adjoint au maire de la commune de Ouahigouya a salué la conduite de ce projet dans les différentes communes. Les activités de ce programme concourent selon lui  à la réduction du chômage des jeunes. Il a invité les bénéficiaires  à faire preuve de persévérance  chacun dans son domaine d’activité afin d’être un modèle pour les autres. Le représentant de la chambre régionale d’agriculture du Nord a salué cette vision de DSF d’intéresser les jeunes aux activités agricoles.

 «  La terre ne ment pas pour celui qui y croit et se donne à fond » a-t-il conseillé.  Pour les producteurs et productrices, cette rencontre est la bien venue en ce sens qu’elle les galvanise à poursuivre leurs activités. « Quand on est rassuré de pouvoir vendre sa production, on peut mettre toute sa force dans l’activité avec l’espoir de s’en sortir avec quelque chose à la fin » confie un jeune producteur. DSF a reçu mandat du  de CCEB pour mettre en œuvre ce programme multi-acteurs d’appui à l’entrepreneuriat des jeunes garçons et filles dans la région du Nord. Un programme financé par la coopération autrichienne au développement . 

Faso nord info 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *