Excellence au post-primaire et secondaire au Zondoma : Amsétou , la grande gagnante de l’année

La province du Zondoma, Gourcy, a abrité ce samedi 12 octobre  2019,  la deuxième édition de la journée de l’excellence post primaire et secondaire. Organisée par l’Association Une  Vie Meilleur, cette journée se veut un cadre pour primer l’excellence. Cette édition a été présidée par Alkassoum Maiga, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, représenté à la cérémonie par son directeur de Cabinet, Théophile Tenkodogo. Elle a été   parrainée comme l’année dernière; par  le  directeur général de la CNSS, Lassané Savadogo et l’Abbé Charles Soro, curé de la Paroisse de Gourcy.

 

 

 

 

Primer l’excellence pour encourager la rigueur et le travail bien fait à l’école, un objectif que s’est fixé l’Association Une Vie Meilleur(AVM) à  travers une journée dédiée à l’élève. C’est sans doute un pari gagné, après la première édition au regard de la mobilisation du jour. Dans son discours, le représentant du ministre de l’Enseignement supérieur,  a souligné que «cette cérémonie a pour objectif de promouvoir la saine émulation dans nos établissements scolaires et d’inciter les acteurs de l’éducation à donner le meilleur d’eux-mêmes. » cette  activité qui selon lui , entend  visiblement  encourager les plus méritants et incite les autres élèves au travail pour aller de l’avant.  Théophile Tenkodogo a traduit sa satisfaction, ses félicitations et ses encouragements au corps enseignant, encadreurs pédagogiques et aux partenaires sociaux, qui contribuent énormément au renforcement de  l’offre éducative .

Clin d’œil aux élèves et enseignants dans les zones d’insécurité

Depuis 2015, le Burkina connait une situation sécuritaire assez délétère. Avec les multiples attaques terroristes, beaucoup d’établissements ont fermé leurs portes . Ce qui a obligé Lassané Savadogo, parrain de la cérémonie, à  avoir une pensée pour les élèves qui, avec l’insécurité que connait le pays n’ont pas pu terminer l’année scolaire. Aussi aux enseignants, qui vivent dans les mêmes conditions, c’est l’occasion  pour lui , de leur rendre hommage et de les encourager. « La seule chose qui ne peut être volée ou retirée, c’est  le savoir  , il  n’a pas de prix », foi du parrain.

Parlant d’excellence, Lassané Savadogo confie  que lui-même a été primé en classe de CP1, chose qui l’a marqué et l’a encouragé durant tout le reste de son cursus scolaire. « L’avenir d’une nation c’est le savoir, c’est la jeunesse, la conjugaison des deux fait le meilleur d’une nation » a-t-il conclu. Le 1er adjoint au maire  de la commune de Gourcy, Lassané Koma  abonde dans le même sens en affirmant que cette journée « répond à un souci de notre gouvernement d’offrir une éducation de qualité pour tous. » il réitère par ailleurs toute sa reconnaissance et invite les différents acteurs à rester toujours mobilisé  pour soutenir toutes les activités entrant dans le cadre de la promotion de l’éducation . Pour le président de l’Association, Une  Vie Meilleur , Soumaila Ouédraogo , cette activité contribue à inciter tous les acteurs de l’éducation à plus d’efforts  pour une  éducation efficiente , profitable et de qualité 

 Des cadeaux à la hauteur des efforts consentis

Ils sont au nombre de 38, les  élèves et autres acteurs à  être primés  lors de cette 2ème édition. Amsétou Ouedraogo du lycée provincial du Zondoma remporte le premier prix. Admise au   BAC série D avec une moyenne de 14,96  elle est  repartie  avec une moto, un sac d’écolier, O5 rames de papiers, une calculatrice scientifique, une tablette et une  somme de 50.000 F CFA.

Celle qui compte poursuivre ses études en médecine conseille  ses camarades  à plus d’assiduité et de rigueur qui pour elle sont le secret de la réussite.  Ouédraogo Ahmed Loukman, toujours du lycée provincial du Zondoma,  avec une moyenne de 17,77 au BEPC   repart avec un vélo, une tablette, une somme de 50.000F et  un lot de matériel didactique. C’est Sawadogo Ristana, cette fois-ci du lycée municipal de Gourcy qui occupe la première place au BAC A avec une moyenne de 14,60. Des établissements ont également vu leurs efforts magnifiés  au regard de leur taux de succès. Il s’agit du lycée Saint Henri de Osso, du lycée municipal de Gourcy et provincial du Zondoma. Ils repartent respectivement avec un vidéo projecteur, un ordinateur bureau et une imprimante multifonction.

Des mères d’élèves réconfortées

Une touche particulière de cette excellence, les récompenses aux mères des meilleures filles  au BEPC , au BAC A et D . Chacune d’elle a reçu 1 sac de 50 kg de riz, une boite de tomate, un bidon d’huile de 5 l et 25 000 F CFA.   Pour le promoteur Soumaila Ouédraogo c’est tout simplement un sentiment de satisfaction et « nous comptons perpétuer cette journée de l’excellence parce que  les enfants nous encourage à aller de l’avant ». Le rendez-vous est donc prix pour l’année prochaine.

 

Alceny Diallo, Faso-nord.info 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *