Fonctionnement des associations et gestion locale:  Les bonnes pratiques enseignées aux personnes en situation de handicap

 L’association Solidarité avec les Personnes défavorisées(ASPD)  a organisé  les 11 et 12  mai 2019   un atelier de formation au bénéfice de 30 personnes   en situation de handicap . Cette  formation  participe à  la mise en œuvre  du projet plaidoyer et de sensibilisation au profit des personnes en situation de handicap  de ASPD , financé par  le   Laboratoire Citoyennetés dans le cadre du programme d’appui Décentralisation et la Participation citoyenne (DEPAC)2 .

 

 

 

 

 

 

 

Contribuer à renforcer les capacités de 30 personnes en situation de handicap sur la vie associative et le rôle des organisations de la société civile  dans la gestion locale , c’est l’objectif générale  de cette formation organisée par l’Association Solidarité avec les Personnes défavorisées en partenariat avec le Laboratoire citoyennetés . «  Nous avons remarqué que les personnes handicapées ont de véritables difficultés dans la gestion des ressources humaines dans leur vie associative. C’est ce qui a motivé le choix de ce thème ». a expliqué  le président de l’association , Sékou Maiga . Il  relève que les  associations sont parfois confrontées à des querelles de leadership. Le non renouvellement des instances dirigeantes, l’insuffisance de la communication , des ressources humaines et des moyens financiers  , la crise de confiance avec les partenaires techniques et financiers  sont des maux  entravant le bon fonctionnement des associations . 

Prise en compte des besoins spécifiques

Ayant des besoins  spécifiques qu’on oublie souvent de prendre en compte estime Sékou Maiga , les personnes en situation de handicap sont obligés d’unir leur force pour arracher  leurs droits. Regroupées au sein des associations  se convainc-t-il , elles  peuvent mieux  se faire entendre . C’est pourquoi ASPD a initié en partenariat avec Le laboratoire citoyennetés ce plan d’action intitulé  » Projet  plaidoyer et de sensibilisation au profit des personnes en situation de handicap « . Au cours de la formation , Boureima Soré,  le facilitateur a expliqué les raisons qui fondent la création d’une association , son statut juridique , ses différentes instances , la composition des membres des instances. Au sujet de la gouvernance associative, les échanges ont porté sur les bonnes pratiques et l’équilibre des pouvoirs , l’organisation et la mobilisation des talents , les règles de gestion financière, les méthodes  à utiliser pour donner plus  d’impact aux actions .

   Plaidoyers et interpellations

Abordant le module sur le rôle et la place des organisations de la société civile dans la gestion locale ,  le facilitateur a égrené les types d’activités que les associations des personnes en situation de handicap peuvent mener. Il a cité les plaidoyers et les interpellations pour la prise en compte des besoins spécifiques de la population; le contrôle citoyen des services publics de l’État; la participation à la planification locale et à la mobilisation des ressources auprès des contribuables, la sensibilisation des paires sur des valeurs citoyennes et républicaines pour la restauration de l’autorité de l’État etc.Au regard de la participation des participants , Boureima Soré , le formateur reconnait que ASPD  a fait œuvre utile en organisant cette session de formation . Dans le sens d’une gestion plus efficace des  structures associatives ,  Boureima Soré propose que ASPD se donner les moyens d’initier une autre session de renforcement des capacités sur l’élaboration des projets et l’identification d’actions fortes à même de convaincre les partenaires financiers  .

Démocratie interne et transparence

Le point focal du Laboratoire citoyennetés Edmond Kaboré atteste que cette activité qui concourt  au renforcement de  la démocratie interne et la gestion transparente des associations  s’inscrit dans la logique  du Programme d’appui à la décentralisation et à la participation citoyenne (DEPAC2). Il ajoute  que la qualité de la gouvernance locale passe par le dynamisme des associations qui exercent dans la commune , d’où toute l’importance de cette formation .« Cette formation a été riche en informations . Nous sommes désormais mieux outillés  pour assumer nos missions au sein de nos associations . Si  de telles initiatives se multiplient , nous aurons des associations efficaces  qui assumeront  mieux leurs tâches et capables d’influencer la mise en œuvre des politiques publiques. Nous témoignons  notre reconnaissance  à ASPD et son partenaire le Laboratoire citoyennetés d’avoir pensé à nous  » apprécie le porte-parole  des participants Abdoulaye Ouarma .

 

Faso-nord.info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *