Fromation professionnelle dans la région du Nord : La CART/Nord obtient un taux de succès de 100% à l’examen du CQB

Les candidats formés  par la Coordination Régionale des Artisants du Nord (CART/Nord dans la cadre du projet de formation aux métiers de transformation et de soudure métallique  dans la région du Nord ont passé l’examen  du Certificat  de Qualification de Base du 15 au 17 juin 2020 à Ouahigouya. Après cinq à six mois de formation théorique et pratique, l’heure est à la certification de compétences sous la vigilance de la   Commission Nationale de Certification.

La jeune fille de Titao appelle aux bonne volontés à l’aide pour s’installer à son propre compte

 « Contribuer à l’insertion des jeunes et des femmes de 16 à 35 ans dans les métiers de la menuiserie métallique, de la transformation et la conservation des produits forestiers non ligneux, » c’est l’objectif que s’est fixé la CART/N dans la mise en œuvre de ce projet de formation de 80 jeunes de la région du Nord pour des formations qualifiantes. Ce lundi 15 juin 2020, Ganamé Gueswendé,  candidate à la soudure venue de la province du Loroum a eu la chance de prendre part à cette opportunité de formation professionnelle. Admise en soudure métallique,  elle  nous confie qu’elle compte ouvrir son atelier  de soudure  afin de mieux s’autonomiser. «  J’ai eu la chance d’être sélectionnée   par la CART -Nord  et cette acquisition  de  mon CQB m’ouvre au monde de l’emploi,  gaz de mon  autonomisation. La soudure est un métier de  rêve et je me suis préparé à m’installer à mon propre compte à l’issue de cette formation. C’est l’occasion d’inviter les frères et sœurs à se lancer  dans ce domaine car, c’est par là que nous jeunes,  pourront nous en sortir. Nous avons eu des rencontres inopportunités en B to B et je pense qu’on aura des opportunités de financement pour développer nos activités  » confie  la jeune fille venue de Titao.

Le président de la CART/Nord reconnaissance à tous ces partenaires

Adama Ouédraodo , très satisfait des résultats de ce projet de formation des jeunes

 Le coordonnateur du projet, Adama OUÉDRAOGO, traduit  sa  satisfaction.  Conduire un tel projet  à termes soutient-il  exige  un  grand effort. « Vous vous souvenez que le projet avait une durée de mise en œuvre de 12 mois mais avec certaines réalités du terrain, nous avons eu un avenant de trois mois afin de terminer les activités. Aujourd’hui, je  suis comblé du fait que l’examen s’est tenu et sanctionné  par de  bons résultats. Nous souhaitons que ces détenteurs de CQB puissent s’installer à  leur propre compte afin de mieux s’autonomiser. Et pour cela, nous avons plus d’une  quarantaine de dossiers de plans d’affaires  introduits dans les circuits de recherche de financements.  Ces jeunes, je les  félicite  pour leur courage et leur abnégation. Ils ont acquis des compétences  pour vivre dignement de leur  travail.  Adama Ouédraogo insiste pour faire comprendre que  la réussite des 62 candidats à l’examen affichant  un taux de réussite de 100% est la preuve que les bénéficiaires aiment bien  les filières qu’ils ont choisies.  IL laisse entendre que ce projet est la preuve que la société civile peut largement  participer au renforcement du capital humain pour résorber le chômage  et participer à une meilleure assise de développement durable.  Il  multiplie les remerciements à l’endroit de toutes les structures et les bonnes volontés  qui ont aidé  la coordination régionale des artisans du Nord à réussir la mise en œuvre de ce projet financé par  Expertise France   ».   

L’un des problèmes de départ est l’obtention des moyens financiers pour s’installer selon les nouveaux admis de CQB

Fadilatou Ouédraogo ( débout bébé à la main) est sur le point de débuter la transformation mais appelle au soutien pour le matériel

En rappel, ce sont 17 femmes de la commune de Ouahigouya ,  48 jeunes hommes et filles dans le secteur de la  menuiserie et la soudure métallique recrutés dans les communes de   Lèba, Titao, Thiou et Ouahigouya qui ont pris part à ce projet initié par la coordination régionale des artisans du Nord . Cachant difficilement sa fierté  de voir ce projet se boucler avec autant de réussite    Adama Ouédraogo, a invité les jeunes à  toujours se  saisir des  opportunités  de formation. C’est par la formation professionnelle se convainc-t-il que les jeunes pourront se prendre en charge  et aussi garantir le renforcement du tissu économique de leurs localités. Il a rassuré de la détermination de sa structure à taper à toutes les portes   pour chercher des opportunités de formation pour les jeunes.   

Appel de Madame Diarra à ses sœurs

Madame Diallo invite les filles à se lancer dans la formation professionnelle afin de vivre de manière digne

Selon le  chef de service de la certification des compétences professionnelles, au Secrétariat national de la commission national, Mme Diallo née Diarra Awa, la certification  est une étape importante dans le processus de la formation professionnelle. Et c’est une fierté  pour elle de voir ces jeunes franchir cette étape. Signe que la société  évolue dans le bons sens relève–t-elle, l’inscription de la gente féminine dans le secteur dans la soudure. La réussite des candidates   à cet examen dans le domaine de la soudure se réjouie –t-elle, atteste qu’il n’y a plus de métiers réservés uniquement aux hommes. Ce projet apprécie-t-elle  a permis de vaincre certains préjugés et elle souhaite que cette vision se perpétue. « Il ne faut pas que nos sœurs s’orientent uniquement vers les métiers dits  féminins. Nous avons des exemples  qui montrent que les filles peuvent bien briller  dans les domaines de la menuiserie, maçonnerie, mécanique- auto. La préservation de la dignité de la femme passe aussi par son autonomisation à travers l’emploi » a conseillé  Madame Diallo.  

Faso-nord.info                                                                                                    

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *