Gouvernance locale au Passoré : L’AMR enseigne des rudiments d’une gouvernance transparente

L’Association Monde Rural (AMR) a organisé le vendredi 30 juillet 2021 dans la salle de l’Espace Noomwendé de Yako   un atelier à l’intention d’élus locaux de 6 communes de la province du Passoré sur l’élaboration des bilans de gestion 2019-2020 et des informations budgétaires.

Le point focal de l’AMR à Yako, Paul Ramdé, au milieu le coordonnateur national de AMR , Amadou Wangré et le 2eme adjoint au maire de la commune de Yako , Mamadou Kindo

Citant les maux qui freinent la marche radieuse de la décentralisation notamment l’absence de dialogue pour inculquer la culture de la rédevabilité afin d’améliorer le contrôle citoyen de l’action publique , l’inefficacité de la maitrise de la politique et les mécanismes de la décentralisation sur le terrain, l’AMR a jugé important de renforcer les capacités des élus locaux des communes de Gomponsom, Kirsi, Pilimpikou, Bokin, Arbollé  , Yako   sur leurs rôles et place dans l’organisation et le suivi des recommandations et l’élaboration des bilans à travers les espaces de dialogue et d’interpellations communautaires .

                                                   S’adapter à sa réalité

Amadou Wangré , coordonnateur national de AMR invite les élus locaux à une gestion efficiente des ressources

« Bien jouer son rôle au sein d’une collectivité est un impératif pour tout citoyen soucieux de l’essor de sa cité » a fait comprendre le coordonnateur national de l’AMR, Amadou Wangré. Considérant que les élus locaux sont les premiers maillons de la chaine dans la mise en œuvre de la gouvernance,  il les a invités à une gestion efficiente des ressources.

Les participants ont salué la pertinence du thème

Pour lui  cette exigence veut que chaque élu s’impose une direction en s’adaptant à la réalité de son milieu. Insistant sur les principes de la décentralisation que sont la progressivité, la subsidiarité et la proximité, il confie que les élus locaux doivent cultiver l’esprit d’une coopération efficiente avec tous les intervenants dans la gestion locale pour dynamiser leur rôle ».

                                                  Travaux de groupes

Des contraintes sur les passations des marchés et le suivi ont été évoquées

Après les communications sur le thème de l’atelier, les participants de chaque commune ont réalisé des travaux sur le bilan d’exécution 2019. Au cours des débats, ils ont relevé des difficultés liées aux passations des marchés et le suivi. 

Ils sont repartis en plaidant que AMR , multiplie une telle initiative

A la fin de l’atelier, les organisateurs et les participants ont traduit leur satisfaction quant à la franchise des débats et la pertinence du thème.

Le 2eme adjoint au maire Mamadou KIndo a invité les participants à exploiter à bon escient les connaissances acquises

Le 2éme adjoint au maire de Yako, Mamadou Kindo et le point focal de l’AMR au Passoré, Paul Ramdé ont invité  les participants à exploiter à bon escient les connaissances acquises. Ils ont aussi plaidé à ce que l’AMR multiplie de telles initiatives.

                                                                                                                                  Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *