Incendie dans une famille à Yako : Tout a été dévoré par les flammes chez le vieux Sawadogo

consternation et Appel à solidarité

Une forte odeur  de chair agressant les narines, des carcasses d’animaux notamment âne, chèvres et autres éparpillés, des greniers de mil calcinés, un hangar et une charrette réduits en cendre, l’intérieur d’une maison et  son  matériel complètement noircis, le feu a dicté sa loi dans la famille de Lankidiga Sawadogo au secteur 2 de Yako au cours de cette nuit du mardi 28 décembre 2020. Grande consolation, pas de perte en vie humaine. L’incendie selon les témoignages s’est  déclenché suite à la maladresse  d’une jeune fille qui voulait chauffer son repas. Quand elle a appuyé sur le briquet, celui-ci s’est échauffé et face à la forte chaleur brûlante, la jeune fille n’a eu d’autres choix que de s’en débarrasser. L’objet s’est retrouvé sur le hangar et le jet de flamme a immédiatement embrasé les tiges de mil.

Se soustraire du danger

Faute de  le circonscrire à temps, le feu s’est propagé dans toute la cour. Les individus qui y habitaient ont eu le réflexe de  se soustraire du danger avant de s’armer pour l’éteindre. Des fidèles d’une église proche du lieu ont accouru pour aider la famille à maîtriser  le feu. Mais au moment du bilan, les dégâts étaient importants. Tout en remerciant le tout puissant d’avoir protégé la vie des membres de la famille, les autorités communales, tout comme de nombreux citoyens de la ville en appellent à une chaîne de solidarité afin de permettre aux sinistrés de faire face à cette situation difficile.La famille du vieux Lankidiga Sawadogo, originaire du village de Moutoulou compte une dizaine de personnes. C’est en 2018 que cette famille s’est installée au secteur 2 de Yako.

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *