Inclusion sociale et intégration: GLOBAL NEEED Burkina forme ses boursières à Ouahigouya

GLOBAL NEEED Burkina tient du 21 au 23 août une formation sur l’inclusion sociale au profit des filles bénéficiaires de ses bourses d’études. Elles sont donc 25 élèves sages-femmes et sept élèves éducatrices de jeunes enfants, soit 32 filles boursières de la promotion 2019-2020 à participer à cette session sous le thème inclusion sociale et intégration. C’est le Secrétaire général de la province du Yatenga Souleymane Nacanabo qui a procédé à l’ouverte de cet atelier de promotion de la cohésion sociale.  C’est grâce au partenaire Allemand, la fondation BROT FUR DIE WELT (Pain pour le monde) que Global NEEED a octroyé les bourses à ces 32 filles et tenir la formation à leur profit   

Photo de famille des bénéficiaires de la bourses 2019-2020

« Etre Âgée de 22 ans au plus, être fille issue d’une famille en situation difficile et avoir un certificat d’indigence » ce  sont les principales conditions pour bénéficier des bourses d’études octroyées pas GLOBAL NEEEB Burkina. De 2001 à 2020, elles sont  plus de  2000 filles en situation difficiles à bénéficier de cet appui pour les études universitaires ou d’inscription dans  les écoles professionnelles pour une formation d’une durée  de deux ou trois années. Ce vendredi 21 août 2020, Nyampa Aissata, élève sage-femme à l’Ecole Nationale de la Santé Publique de Ouahigouya grâce à la Bourse NEEED a vu son rêve de la vie s’accomplir. Elle est aussi bénéficiaire d’une formation de 72 heures sur l’inclusion sociale.

Une bénéficiaire très reconnaissante

Aissata Nyampa , élève sage-femme à l’ENSP de Ouahigouya

Appréciant  cette initiative, elle affiche sa fierté de participer à cette formation. La voix tremblante sous l’émotion, elle avoue que prendre part  à cette formation spéciale participe au renforcement de ses compétences.  « De nos jours, ce n’est pas facile de vivre dans certains milieux à cause de certaines formes d’exclusion. Et dans l’exercice de métier de sages-femmes comme celui  de l’éducatrice de jeunes enfants, nous sommes appelées à être des modèles. D’où l’importance  de cette session  de  formation.  J’adresse ma reconnaissance à cette association qui nous donne l’opportunité de nous insérer dans le monde du travail.  Nos conditions de vie étaient difficiles et sans l’accompagnement  de GLOBAL NEEED et son partenaire allemand Pour pour le monde (BROT FUR DIE WELT) , il nous était difficile de poursuivre nos cursus scolaires ou de bénéficier d’une formation professionnelle »confesse  mademoiselle Nyampa.

NEEEB, une réponse aux besoins réels en matière de développement durable

Laciné Sawadogo , président de GLOBAL NEEED Burkina

La mise en œuvre des politiques publiques visant  à améliorer l’accès à une éducation et une formation professionnelle de qualité présente  des  limites. On constate qu’un important nombre d’enfants et de jeunes, du fait d’un handicap physique ou mental, de leur sexe, de leurs origines sociales, culturelles  et du pouvoir économique limité des parents, n’ont pas accès à une éducation de qualité. A cela s’ajoute le coût élevé de la formation professionnelle limitant les possibilités d’insertion socio-professionnelle. C’est dans ce contexte de diverses formes d’exclusion sociale que l’Association GLOBAL NEEED Burkina apporte depuis 2011 des appuis financiers et techniques, pour permettre aux enfants et aux jeunes burkinabè en situation difficile de pouvoir se réaliser.

32 filles à l’école de l’inclusion sociale et de l’intégration

Selon le président, Laciné Sawadogo, en plus de l’accompagnement en bourses, sa structure a jugé nécessaire d’outiller les filles de la promotion 2019-2020 sur ces valeurs de l’inclusion sociale et l’intégration. Toujours selon le coordonnateur, cette formation vise à fournir aux bénéficiaires les valeurs qui sous-tendent l’inclusion sociale et scolaire et la prévention de l’extrémisme violent, de la marginalisation et de l’exclusion sociale. En un mot,  faire de ces jeunes des messagers  de la paix, d’humanisme, de citoyenneté, de solidarité avec leurs pairs.

Une autorité engagée à toujours à accompagner l’ONG GLOBAL NEEED

Le secrétaire général de la province du Yatenga , représentant le Haut commissaire

Procédant à l’ouverture de cette session de formation sur l’inclusion sociale, le secrétaire général de la province du Yatenga, Souleymane Nacanabo, a au nom de madame le Haut-Commissaire salué cette initiative de Global NEEED. « La question de la promotion de la cohésion sociale  va en droite ligne avec la vision de gouvernement burkinabè. C’est pourquoi, l’autorité provinciale n’hésitera pas à accompagner votre organisation qui a déjà fait ses preuves dans la région du Nord et au  Burkina Faso en général » a soutenu le représentant de madame le Haut-commissaire du Yatenga.

Viviane Bonkoungou , élève éducatrice de jeunes enfants

Mademoiselle Bonkoungou Viviane, éducatrice de jeunes enfants est aussi bénéficiaire de la bourse de GLOBAL NEEED. Estimant que l’exclusion sociale est un fait un réel dans nos sociétés et qu’il faut maîtriser toutes ses formes afin de la circonscrire, Viviane Bonkoungou  avoue que cette formation vient à point nommé.  Le  facilitateur de cette formation, Mamadou Ouédraogo compte faire usage de la démarche participative  pour faire de ce cadre un rendez-vous du donner et du recevoir.  Des notions qui seront abordés, il a cité entre autres le civisme, la citoyenneté, le vivre ensemble, les formes d’exclusions et leurs causes et conséquences etc

 Faso-nord.info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *