Infrastructures scolaires : 29 classes sous paillotes dans la commune de Ouahigouya

Le phénomène des classes sous paillotes ne se développe pas uniquement en milieu rural. Même dans les communes urbaines, ces classes de fortune ont pignon sur rue. Tenez dans la commune de Ouahigouya, on compte 88 écoles publiques dont 29 classes sous paillotes. 35740 élèves sont à la recherche du savoir dans ces 88 écoles. Les plus méritants de l’année scolaire 2015-2016 ont été gratifiés de récompenses au cours de la célébration de la journée de l’excellence communale le samedi 14 janvier 2017. 

« La commune de Ouahigouya compte 35740 élèves répartis dans 88 écoles publiques dont 29 classes sous paillottes» c’est l’information donnée par le 2ème adjoint au maire de la commune de Ouahigouya , Mady Ouédraogo,  lors de la célébration de la journée de l’excellence commune le samedi 14 janvier 2017. Le défi que se lance le conseil municipal précise -t-il,est la construction de ces salles de classes sous paillottes en matériaux définitifs dans un bref délai.  En attendant, les autorités municipales se félicitent des investissements enregistrés dans le secteur de l’éducation en 2016. Selon le 2ème adjoint au maire, c’est une somme estimée à plus de 60 millions qui y été injectée.HPIM4728.jpg

Cette manne financière a permis la construction d’un bâtiment de 3 classes à Risci, la réhabilitation de l’école de Oufré, les CEG à l’école Bangrin et Bimbilin en construction, un lycée municipal au secteur 11 financé par la banque mondiale, la fabrication de 326 tables- bancs, 4 armoires et 4 bureaux. A entendre, le directeur de l’Education, des ports et de la culture et l’action sociale de la commune de Ouahigouya, Relewindé 1er Ouedraogo, les efforts fournis par l’Etat et ses partenaires sont énormes et doivent être appréciés à sa juste valeur.Il se convainc que le meilleur reste à venir au cours de ce mandat du président Roch Marc Christian Kaboré. .Le 2ème adjoint au maire pour sa part renchérit « Le maire et l’ensemble de son conseil municipal s’engagent à faire de l’éducation de qualité, une priorité de leur combat pour le développement de la commune ». HPIM4737_1.jpgCette fête de l’excellence communale a été marquée par une remise de récompenses aux acteurs de l’éducation que sont les élèves, les enseignants, les parents d’élèves etc. Les techniciens du service communal de l’éducation, les autorités et les partenaires ont fait le retour des différentes réalisations de 2016 pour s’enquérir de leur effectivité et de la qualité des travaux.L’action d’un homme a été salué et montre comme exemple à suivre.

Il s’agit de l’ancien député, Salam Ouédraogo dit « Docteur », tête d’affiche dans le secteur de la maraicher culture au Yatenga qui a mis la main à la poche pour permettre la réhabilitation d’un bâtiment à 3 classes, son électrification et son équipe en tables–bancs à l’école Bassénéré au secteur 4 de Ouahigouya.

 

 

Faso-nord.info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *