Insalubrité au CMA de Yako : animaux errants , usagers insoucieux

L’insalubrité qui règne à l’intérieur de la cour du Centre médical  avec antenne chirurgicale (CMA) de Yako  est inadmissible  sinon    intolérable.   Des animaux  errants partout , des tas de caca  répandus   à tous les endroits ,  des motos circulant  n’importe comment et   à n’importe quelle heure de la journée , un véritable bazar  indigne  d’un centre sanitaire où l’hygiène  et le calme devraient être de rigueur . Le coordonnateur des unités de soins du dit CMA, Djiri Ibrahim  est dépassé et il le fait savoir.

 

 

 

 

Les usagers du centre médical avec antenne chirurgicale de Yako se moquent  éperdument de garer les motos  au parking situé devant la cour. Ils  pénètrent  à vive allure à l’intérieur de la structure sanitaire avec une insouciance déconcertante. Un comportement  selon le coordonnateur d’unités de soins,  troublant la quiétude des malades et des agents de santé. Autre comportement répréhensible,  au lieu de se servir  des latrines pour leurs besoins, les accompagnants des malades défèquent allègrement à l’air libre dans l’enceinte du CMA. Si ajoute ce manquement à leur propension à jeter le reste de nourritures et autres saletés partout, le CMA  présente le visage d’une poubelle en plein air .

       Divagation des animaux

Et ce n’est pas tout, le passant  qui y fait un tour  remarquera  les animaux qui pullulent partout dans la cour, certains partageant les salles de soins avec les patients et les agents de santé.  A entendre  le coordonnateur d’unités de soins, il faut un cadre sain   pour permettre une bonne prise en charge des patients. Ce qui n’est pas le cas au CMA de Yako. Visiblement très remonté, Ibrahim Djiri égratigne au passage certains agents de santé  dont  l’indifférence et les  comportements, participent  à pourrir davantage les lieux.

           Aveu d’impuissance ?

 Est- ce  un aveu d’impuissance  que ce coup de gueule du coordonnateur d’unités de soins appelant les détenteurs des  pouvoirs à prendre leur responsabilité pour aider à   circonscrire cet incivisme au sein de l’hôpital ? A l’entendre, ce n’est pas faute d’avoir pris des mesures. Malgré  la présence d’agents de sécurité à la porte du  CMA et l’installation des parking , malgré  les  multiples séances  de sensibilisation , la mise à disposition des latrines et les multiples interpellations à l’endroit de certains usagers , les comportements inciviques perdurent

             Responsabilité de tous

C’est pourquoi le coordonnateur d’unités des soins pense que la quête  d’un cadre propice de soins et d’hospitalisation sereine des patients incombe  à   tous les citoyens  de la zone de couverture de cette structure sanitaire. Il pense que si les autorités locales et nationales se mettent dans la danse,  cela permettra  d’intensifier la sensibilisation où la prise de mesures contraignantes auxquelles les contrevenants ne pourraient se soustraire. Il pense dur comme fer que tout le monde a  intérêt  à ce que le CMA change de visage    au risque   de le  transformer   en un dépotoir    de tous les dangers  pour ceux qui viennent se soigner  et   même  pour ceux qui viennent sains

Faso nord Info

 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *