Insalubrité au grand marché de Yako: Les acteurs face à leurs responsabilités

La salle de réunion de la mairie de Yako a abrité le jeudi 23 juillet 2020,  une rencontre d’échanges sur la situation d’insalubrité au  grand marché de Yako .Initiée par le Centre Ecologique Albert Schweitzer (CEAS) , cette réunion a regroupé tous les acteurs intervenant dans le développement socio-économique de la commune .

Les acteurs impliqués dans la vie du marché de Yako ont pris de fortes recommandations en vue d’assurer sa propreté

« Grand marché de Yako : un dépotoir de déchets plastiques » tel est le titre d’un article publié par un quotidien de la place pour qualifier le manque de propreté du poumon économique de la commune de Yako. Pour résorber donc ce problème crucial, le CEAS a organisé en partenariat avec la mairie une rencontre qui a regroupé les commerçants installés sur ledit marché.

Tous les comportements qui tendent à plonger le grand marché de Yako dans l’insalubrité ont été énumérés

Au cours de cette entrevue, il s’est agi de traiter les questions relatives aux boutiques inoccupées, du retrait et de la réattribution des hangars des commerçants non à jour, du  paiement des taxes et impôts et de la mise en place d’un comité de nettoyage. Pour atteindre l’objectif de débarrasser le marché de ses déchets, un comité de gestion des déchets solides verra le jour.

                                              Installation d’un  comité de gestion

Le 1er adjoint au maire de la commune de Yako, Sibiri Ernest Yelkouni a plaidé à ce que le CEAS accompagne la commune dans sa vision d’une ville propre comme Kigali au Rwanda

Selon Sibiri Ernest Yelkouni, 1er adjoint au maire de Yako, l’ONG CEAS apporte un appui solide pour aider la mairie à éradiquer  le manque d’hygiène dans le grand marché. Pour lui, cette rencontre fut l’occasion pour la mairie d’expliquer le système de gestion des déchets afin de permettre aux uns et aux autres de comprendre le processus du développement durable de la ville. A l’entendre, le futur comité de gestion veillera à l’occupation effective et à la propreté des boutiques.

                                                  Yako, comme Kigali

Le chargé de plaidoyer du CEAS rassure de la disponibilité de sa structure à traiter avec diligence les problèmes liés à l’insalubrité au grand marché de Yako

Fier des actions du Centre Ecologique Albert Schwieitzer en faveur de la ville de Yako, Monsieur Yelkouni  traduit sa reconnaissance à cette structure et l’exhorte à demeurer le guide de la commune dans le sens de faire de Yako une ville similaire à Kigali, capitale du Rwanda. Prenant la parole, Bernard Nonguierma, responsable de plaidoyer du CEAS, rassure de la bonne disposition de sa structure à traiter avec diligence la question de l’insalubrité du marché de Yako et par extension de toute la commune. Séance tenante, Bernard Nonguierma promet que le CEAS assurera dans un bref délai  la propreté des halls des 72 hangars inoccupés. C’est dans une bonne ambiance que les participants se sont quittés avec le ferme  engagement de mettre en application  les mesures prises pour faire du marché un endroit propre. Le 1er adjoint au maire a insisté sur la nécessité  du respect des engagements pris par les acteurs au cours de la rencontre.

Faso nord info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *