Intronisation de 11 chefs coutumiers au Yatenga : Un ancien commandant de la police, nouveau chef de Somlawa   

Dans la soirée du 16 février 2019, au palais royal de Naaba Kiiba s’est déroulé la cérémonie d’intronisation de 11 chefs de villages du royaume du Yatenga . Adama OUEDRAOGO, policier à la retraite et  ancien commandant de la police municipale de Ouahigouya  s’est vu confier la chefferie du village de Somlawa de la commune de Tangaye dans la province du Yatenga

 

 

 

 

Que de monde devant le palais royal du Yatenga  au cours de la soirée de ce samedi 16 février 2019 . De nombreuses personnes sont venues de tous les horizons  pour assister à la prise du pouvoir des nouveaux chefs des villages sous l’autorité du roi du Yatenga Naba Kiiba.  Annoncée pour  15 heures, c’est finalement aux environs de 16 heures que la cérémonie d’intronisation a commencé après l’installation des différents invités. Elle  s’est  déroulée  au coté Ouest du palais appelé mooré « zangnooré » et c’est précisément au couché du soleil que le cérémonial proprement dit a débuté .

            Naba Karfo a pris ses attributs des pouvoirs

Naba KARFO de Somlawa

Parmi les 11 chefs à être intronisés, figure le policier à la retraite , l’ancien  commandant de la police municipale  de Ouahigouya , Adama Ouedraogo.   Vêtu tout en blanc  , la tète bien rasée , il était solidement assis entouré  de ses parents et amis . Mais avant de porter son nom de chef, il a d’abord franchi une étape chez le Tom-Naba, un des premiers ministres du roi en recevant une poignée de terre sur la tête avant de voir son pouvoir légitimer par le roi suprême, le Naba Kiiba. C’est finalement aux environs de 17 heures que Naba kiba est apparu pour parachever le rituel d’intronisation   des 11 nouveaux chefs. L’ancien commandant de la police municipale de Ouahigouya, le nouveau chef de Somlawa   porte désormais le nom de Naba Karfo, signifiant  « Qu’il se confie à Dieu  » nous explique son fils, Issa  OUEDRAOGO. 

C’est Dieu qui donne le pouvoir

 Le roi du Yatenga , Naba Kiiba a été sans ambages  «  Ce qui se passe aujourd’hui correspond à la tradition, même si le pouvoir d’aujourd’hui a peu de ressemblance avec celui d’hier, mais c’est une obligation pour nous de perpétuer cet héritage.  A  votre retour soyez prudents, si quelqu’un vous désobéit, venez m’informer parce que vous désobéir, c’est s’attaquer à moi .  Je prendrai les mesures punitives afférentes. Si nous sommes tous présents, c’est au nom de la tradition, si vous refusez de suivre celle-ci , vous n’êtes pas digne de votre lignée , donc n’ayez pas peur (…) parce que c’est Dieu qui donne le pouvoir et c’est lui protège à qui il a confié certaines missions  » a soutenu le roi du Yatenga . Ce sont sur ces conseils et ces  encouragements que sa Majesté Naaba Kiiba s’est  éclipsé. C’est aux environs de 18 heures que Naaba Kaarfo, accompagné de ses disciples a pris le chemin de retour parce que selon la tradition, il est interdit au nouveau roi de passer la nuit à Ouahigouya.

Alceny DIALLO (stagiaire)

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *