Jeux concours des récits historiques au Passoré :  Candidats du primaire et post- primaire ! A  vos plumes !

image_pdfImprimerimage_printImprimer

Un concours de récits historique  a été lancé le  jeudi 19 décembre 2019 au profit des élèves du primaire et du post-primaire de la province du Passoré . Le promoteur du dit concours est Francois Sawadogo , directeur général des études statistiques et sectorielles au ministère de l’Education nationale , de l’Alphabétisation et de la promotion des langues nationales  DGESS/MENA/PLN. il est organisé sous la bannière de l’association culturelle Buud-Bangré et des savoirs communautaires de Samba .

  

Intéresser les élèves à la culture locale, susciter leur curiosité en les amenant à recueillir les faits historiques sur les sites ou  auprès de personnes ressources, les familiariser à la rédaction des récits, ce sont entre autres les objectifs de ce concours de récits  historique conduit par Buud-Bangré et des savoirs communautaires  de Samba. A la cérémonie de lancement, Mamounata Noungou a remercié l’association, le promoteur et les autorités de l’éducation pour l’organisation de  ce concours permettant aux élèves  de découvrir , de raconter et de se  ressourcer  aux  valeurs qui guident leur existence .  « Le passé doit conseiller l’avenir  » dit-on et cette réalité Buud-Bangré veut la  perpétuer à travers l’organisation de ce concours .

Susciter l’émulation

Pour Mme le Préfet de Yako, Kadidiatou Kaboré , ce concours  va permettre aux élèves de mieux connaitre leur histoire, leur culture ,  d’affiner leurs  capacités rrédactionnelles et  de  susciter en eux  une émulation  . Elle croit fermement que cette initiative participera à l’amélioration des résultats scolaires .  Le directeur provincial des enseignements post-primaire et secondaire, Alidou Sanfo  soutient que ce concours est conforme à la volonté des autorités actuelles de l’éducation dont les nouvelles orientations ont abouti à l’élaboration d’une approche intégrée dénommé  » Approche pédagogique intégratrice (API).  » Une approche qui se veut endogène pour prendre en compte les réalités des   terroirs.

Pour François Sawadogo , notre histoire portée  par la tradition orale est menacée par l’oubli et des déformations . Il faut nécessairement la traduire sur le papier et quoi de plus normal que  de former les élèves à cet exercice. il a invité les candidats à recueillir des témoignages, à mettre en exergue les potentialités culturelles de la province du Passoré . Francois Sawadogo  a prêché pour une forte collaboration entre les élèves et les enseignants  pour des productions riches en contenus .   ET pour la pérennisation des résultats de ce concours,  Francois Sawadogo annonce que les récits primés seront édités dans un livre à mettre au service du public . La remise des prix aux lauréats aura lieu à l’occasion de la tenue   du festival Buud-Bangré et savoirs communautaires    du 30 janvier au 1er février 2020 dans la commune de Samba .

Faso nord info  

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *