Journée de l’arbre au Lorum : 1055 espèces plantées

Le lycée provincial du Lorum a été retenu cette année pour abriter la mise en terre des plants de la 3éme édition de la   journée de l’arbre au Lorum.  C’était le 31 août 2021 sous la présidence du Haut-commissaire de la province de la province , Djibril Bassolet.

Cette 3 édition de la journée de l’arbre au Lorum a connu une forte adhésion de la population

Des neems, des caicédra, des acacias, ce sont plusieurs  espèces de plants qui ont été   mises  en terre dans la cours du   lycée provincial du Lorum  à l’occasion de   de cette 3eme édition du mois de l’arbre organisée sous le thème « Identité culturelle et cohésion sociale ». Le directeur provincial de l’Environnement au Lorum indique que ces différences espèces ont été choisies conformément à la nature du sol de la localité. Le Haut-commissaire a fait comprendre que cette initiative s’inscrit à la dynamique de l’appel du président du Faso, de faire du mois d’août, le mois de l’arbre, matérialisé cette année  par lui-même  le 07 août 2021  à Ziniaré.

                                               Solidarité et vivre ensemble

Ce sont au total 1055 espèces d’arbres qui on été mises en terre à l’occasion de cette célébration de la 3éme édition de la journée de l’arbre au Lorum

Il a longuement insisté sur la nécessité de la restauration du couvert végétal à travers les activités de reboisement. Djibril Bassolet ajoute également qu’en cette période où la cohésion sociale est mise à rude épreuve du fait des attaques d’individus aux desseins sombres, il convient de multiplier les initiatives promouvant la solidarité et le vivre ensemble. 

Ensemble pour un Lorum vers verdoyant, c’est le message fort lancé par le Haut-commissaire du Lorum à l’occasion de cette célébration de cette 3eme édition du mois de l’arbre

Ce  contexte d’insécurité venant s’ajouter au phénomène du changement climatique à entendre le représentant de l’État au Lorum engendrent de nombreux défis : il faut forcement que les citoyens fassent preuve de résilience à tous les niveaux. Il conseille la mise en  exergue d’une culture de  citoyenneté.  Il attire l’attention de la jeunesse sur l’urgence de consacrer sa force aux actions qui renforcent la solidarité, la cohésion sociale, le vivre ensemble et la préservation de la nature.

                                      Une forte pression sur le bois vert

Le directeur provincial en charge de l’Environnement a souligne toute l’importance de planter les arbres dans cette localité se trouvant sur la bande du désert

Le directeur provincial en charge de  l’Environnement, de l’Économie verte et des Changements climatiques    au Lorum, Sayouba Soré  a pour sa part fait remarquer qu’avec la prégnance de  l’insécurité, les citoyens ne peuvent plus aller en profondeur de la brousse pour chercher le bois de chauffe. Ils jettent leur dévolu sur les  arbustes aux alentours  du chef-lieu de la commune, toute chose contribuant à aggraver la désertification dans une localité se trouvant  sur la bande désertique. D’où, selon lui,  toute la pertinence et l’importance  de faire du reboisement une activité pérenne dans la province du Lorum. Sur le choix du site, il a rappelé que de nombreuses campagnes réalisées sur le site du lycée provincial n’ont pas donné les résultats escomptés. Cette fois, il a foi   qu’avec la clôture de la cour du lycée par du grillage grâce à l’Atelier théâtre du Lorum, les responsables de l’établissement et les élèves développeront des stratégies afin que ces espèces plantées à l’occasion de cette édition du mois de l’arbre puissent se développer convenablement.

                                           La cité des phacochères ne l’est plus

Le Naba Wandga de Titao a invité la population à en faire de la plantation d’arbres une activité quotidienne

Pour le Naba Wandga de Titao, ce qui a valu à cette ville son nom, la marre des phacochères, notamment la force présence des points d’eau dû  à   la forêt  n’est plus  d’actualité de nos jours au regard de la force avancée du désert. Il a donc félicité le Haut-commissaire d’avoir suscité l’organisation de cette 3éme édition du mois de l’arbre tout en invitant les populations en faire  une  activité quotidienne. Ne voulant que  de cette initiative reste une action isolée, le Haut-Commissaire a fait remettre à chaque chef de service 14 espèces d’arbres à planter dans les différentes représentations de l’administration. Les membres de l’association des veuves du Lorum ont brillé par leur force présence à cette 3éme édition du mois de l’arbre. Entreprenantes, les membres de l’association ont remis 1000 espèces d’arbres aux femmes de la province. « Ensemble pour un Lorum plus verdoyant » c’est le message fort lancé par le Haut-commissaire, Djibril Bassolet à l’occasion de cette célébration.

Boureima Sogoba

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *