Journée de l’Enfant Africain : IRC sensibilise sur un site de déplacés à Ouahigouya

L’ONG International Rescue Committee (IRC)  a  célébré en différée le 19 août 2021   en collaboration avec  la direction provinciale de la Femme , de la Solidarité nationale, de la Famille  et de l’Action Humanitaire du Yatenga,   la 31ème édition de la journée de l’enfant africain sur le site des déplacés internes, anciens locaux de l’Institut régional de l’Administration au secteur 10 de Ouahigouya.  Cette célébration a été organisée sous le thème de la commémoration nationale : « 30 ans de mise en œuvre de la charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant au Burkina Faso : défis et perspectives »

Pour le directeur provincial de la Femme et de l’Action humanitaire du Yatenga, la célébration de la journée de l’Enfant Africain est est une occasion de mobilisation sociale et de communication pour impliquer l’ensemble des communautés à la promotion des droits des enfants

 Pour avoir été administrateur de ce  centre d’accueil de déplacés internes au secteur 10 de Ouahigouya, le directeur provincial de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire du Yatenga, Alassane Kagoné dit avoir traité à maintes reprises  des cas de violations des droits des enfants en ces lieux. D’où son choix pour abriter cette célébration en différé  de la 31éme  édition de la Journée de l’Enfant  Africain.  Le manager protection de l’Enfance à IRC, Landry Cissé a fait comprendre que la célébration de la dite journée  est un moment choisi pour évaluer la mise en œuvre  des différentes conventions promouvant les droits des enfants.

                              Théâtre forum, moyen de sensibilisation

Le manager protection de l’Enfance à IRC a réaffirmé l’engagement de sa structure à œuvrer pour l’épanouissement des enfants victimes de l’insécurité

 Des violations ayant été constatées sur ce site, mention Landry Cissé,  il est juste et  bon de travailler à les enrayer.  Cela se convainc-t- il,  passe par la  sensibilisation    . Pour ce faire, les organisateurs ont choisi le théâtre forum pour mieux captiver l’attention du public cible. Fortement mobilisés  après une pluie au cours de cette matinée du jeudi 19 août,  enfants et adultes  ne se sont pas fait prier pour  prendre part à l’évènement. 

Les comédiens de la troupe théâtrale l’espoir de Ouahigouya a su accroché les spectateurs sur les violations des droits des enfants et les bons comportements à adopter

A travers un jeu d’acteurs savamment orchestré , les comédiens de la troupe de l’Espoir de Ouahigouya ont su trouver  les mots et les gestes indiqués  pour faire passer les messages  sur la nécessité de protéger les enfants .Des  messages  transmis dans une ambiance conviviale et bien appréciés  et acceptés par les spectateurs  .

                                          Dégradation des droits

La gent féminine sur ce site d’accueil d’accueil a accordé un intérêt à la commémoration de la journée de l’Enfance Africain

 Pour le manager à la protection de l’Enfance à IRC, la problématique des violations des droits de l’enfant existait auparavant, mais la situation s’empire avec la crise sécuritaire, d’où l’engagement de sa structure à  permettre à cette couche vulnérable de la société  à  s’épanouir et à vivre dignement. Le directeur provincial de la Femme et de l’Action humanitaire du Yatenga, Allasane Kagoné précise qu’IRC n’est pas venue sur un terrain inconnu. Elle y menait diverses autres activités afférentes à une meilleure prise en charge des déplacés . Cette activité vient donc renforcer  les autres initiatives entreprises bien avant.

                                   Exemplarité et disponibilité

Le responsable provincial de l’Action humanitaire du Yatenga a salué l’exemplarité et la disponibilité de IRC à répondre  aux préoccupations des personnes déplacées. L’ONG IRC indique –t-il est toujours présente à la porte de la direction provinciale du Yatenga  pour  aider à trouver des solutions à certains problèmes rencontrés   sur les sites des déplacés internes. Tout en souhaitant que la paix revienne pour permettre aux déplacés de rejoindre leurs localités respectives, le manager protection de l’Enfance à IRC a réaffirmé que sa structure reste fidèle à son engagement à faire en sorte que les  enfants et les adolescents puissent  grandir  dans un environnement familial  protecteur et solidaire, avec l’opportunité d’étudier et de jouer.

                                               Environnement sans violences

L’une des convictions de IRC est que les filles et les garçons ont le droit de grandir dans un environnement sans violences,  qui respecte leurs droits et qui leur permet de réaliser leur plein épanouissement. Organisation non gouvernementale, l’IRC créée en 1933 par Albert Einstein s’est fixée  pour mission d’aider les personnes dont la vie et les moyens de subsistance sont brisés par les conflits et les catastrophes,  à survivre, à se reconstruire et à prendre en main leur avenir.   

                                                                                                                         Gildas Wendkuni Salo.       

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *