Journée mondiale du donneur de sang à Ouahigouya : Les Koudougoulais raflent les  premiers trophées

image_pdfImprimerimage_printImprimer

 « Le don de sang  et l’accès universel à des transfusions de sang sécurisé en tant qu’élément  pour atteindre la couverture sanitaire universelle »,  c’est le thème  de la célébration de la Journée mondiale du donneur de sang organisée le samedi 22 juin 2019  par  le Centre national de Transfusion sanguine( CNTS) à Ouahigouya  avec pour slogan « Du sang sécurisé pour tous! ». Le Centre régional de transfusion sanguine de Ouahigouya a été inauguré à cette occasion.

 

 

 

 

 

« La célébration de cette journée , instituée par l’organisation mondiale de la santé (OMS) , vise d’une part , à remercier  les donneurs de sang volontaires et non rémunérés , pour le geste salvateur qu’ils font en donnant leur sang et , d’autre part , à sensibiliser les populations sur la nécessité de faire don de leur sang , pour garantir la qualité , la sécurité et la disponibilité du sang et des produits sanguins pour les patients qui en ont besoin » a expliqué  la ministre de la santé Claudine Lougué . 

 Traduisant cette volonté de célébrer le mérite des structures et des citoyens actifs  à donner  leur liquide précieux pour sauver des vies,  le Centre national de transfusion sanguine a mis en place un comité  qui  à travers des critères bien définis a sélectionné  les donneurs les plus entreprenants et assidus dans chaque région . Au niveau  de la gent féminine , Nadège S Kaboré avec une moyenne de 18, 16/20 a raflé le premier trophée. Chez  les hommes , le trophée du meilleur donneur de sang a été attribué à Yaméogo T.Hyacinthe  toujours de la cité du cavalier rouge .

     84 370 poches en 2018  pour une attente de 202441 poches

Des attestations de reconnaissances  

Collectrice de 13 630 poches de sang , l’association SOS sang  est repartie avec le trophée de la meilleure association donatrice . Se distinguant avec une moyenne de 21, 68/25 , le centre régional de transfusion sanguine de Fada N’gourma   est sortie première de sa catégorie .  

 La présidente du conseil d’administration, Docteur Nakoulma Aminata a vivement remercié l’ensemble des  acteurs   pour  leur  geste de solidarité et d’amour envers leur prochain . Si les félicitations pleuvent à l’endroit de ces donneurs  , des efforts restent à faire.   En effet,  sur l’ensemble  du territoire national , il a été récolté  84 370 poches de sang  en 2018 contre 77779 en 2017 . Selon la ministre  , pour satisfaire aux besoins transfusionnels , il aurait fallu collecter  202441 poches de sang en 2018 .   Les statistiques présentent 39 , 20% de donneurs réguliers contre 60,80%  de donneurs bénévoles . Claudine Lougué   a souligné la nécessité de  travailler à l’amélioration des donneurs réguliers  .

La régularité surtout

« Il ne s’agira plus de donner son sang en passant, mais il faudra dorénavant donner son sang de façon régulière  » a renchéri le gouverneur de la région du Nord , Justin Somé . Mieux , le gouverneur invite les donneurs à se muer en acteurs de promotion du don de sang et à servir de relais auprès des parents , amis et connaissances, qui à leur tour en feront autant.  » Venir toujours accompagné au centre de transfusion sanguine  » c’est ce que   Justin Somé recommande en cette période de saison pluvieuse où la demande de sang est très forte . Visiblement engagé  , le  représentant de l’Etat au Nord  a fait une forte recommandation  en ces termes   » Zéro perte en vie humaine , faute de sang« .  L’autre temps fort  de cette célébration a été l’inauguration du Centre régional de transfusion sanguine logé au Centre hospitalier régional universitaire de Ouahigouya .

Cet investissement selon  Claudine Lougué traduit l’engagement du président du Faso , décliné dans le Plan national de développement économique et social (PNDES) de prendre en compte la problématique de la transfusion sanguine par la construction et l’équipement des centres régionaux  de transfusion sanguine pour couvrir l’ensemble du territoire .

     Couvrir l’ensemble du territoire

De nos jours,  se réjouie la patronne du département de la santé , grâce à l’appui de l’Etat et du Grand duché du Luxembourg , le CRTS de Ouahigouya est le 9éme centre   construit dans des  régions du pays .  » Le gouvernement poursuivra cette politique d’extension sur l’ensemble des régions avec le soutien des  partenaires techniques et financiers »    a annoncé Claudine Lougué.  Habitante dans la commune de Ouahigouya , Mme Kaboré Rakiéta est la première à offrir son sang dans le nouveau Centre régional de transfusion sanguine de Ouahigouya . Pour elle, le besoin  de sang est plus fréquent chez la gent féminine et c’est pourquoi cette couche doit  se familiariser plus  au don du sang.

    Le  flambeau à la boucle du Mouhoun

 » Le dépôt préleveur distributeur de produits  sanguins de Ouahigouya apportera à n’en pas douter sa pierre à l’instar des autres structures opérationnelles du CNTS dans la couverture en produits sanguins labiles (PSL) des formations sanitaires du pays des hommes intègres » se convainc le gouverneur de la région du Nord. Se voulant solennelle , cette célébration de la  journée mondiale du don de sang à Ouahigouya a enregistré la présence  d’illustres personnalités  notamment   l’épouse du président du Faso,  Mme Sika Kaboré , le vice-président de l’Assemblée nationale , Me Benewindé Stanislas Sankara , le président du conseil supérieur de la communication, Mathias Tankoano , le roi du Yatenga , Naba Kiba. La région de la Boucle du Mouhoun  abritera la célébration de la  journée l’année prochaine. Le 1er vice- président de l’Assemblée et l’épouse du président de la république se sont chargés de remettre le flambeau au gouverneur de la dite région Sou Sié Edgar

 

 

 

 

Faso nord info

 

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *