Journées portes ouvertes 2019 de EDUCO-BF: Plus de 2 milliards à investir dans l’éducation et les droits humains en 2019

image_pdfImprimerimage_printImprimer

L’ONG EDUCO a organisé  la 4eme édition de ses journées portes ouvertes le mardi 19 février 2019. Il s’est agi au cours de cette rencontre de faire le bilan des activités de l’année 2018, de présenter celles de  2019 et de recueillir  les attentes et les contributions des partenaires et autres  acteurs.

Le devoir de rendre compte est l’un des outils d’amélioration et de l’atteinte de l’objectif de l’axe 1 du PNDES à savoir « Renforcer la décentralisation et promouvoir la bonne gouvernance locale  » soutient le gouverneur de la région du Nord, Hassane Sawadogo qui  félicite l’ONG EDUCO se soumettant à  cet  exerce depuis 4 ans. Au cours de cette journée du  mardi 19 février2019 , autorités administratives et  locales , responsables des services déconcentrés , représentants d’organisations de la société civile, acteurs du monde rural , hommes de médias , autorités coutumières et religieuses  ont pris toute la mesure des activités de l’ONG EDUCO et la vision de son intervention . Se distinguant  comme une ONG globale de coopération  pour le développement et l’action humanitaire, EDUCO agit en faveur des enfants et pour la défense de leurs droits, spécialement le droit à une éducation  qualité.

                  L’éducation, grande bénéficiaire

En 2018, EDUCO n’a pas dérogé à sa vision en témoigne les nombreuses réalisations dans plusieurs domaines.  Dans le secteur de l’éducation,  l’on enregistre la construction de 12 salles de classes dans 4 villages , l’équipement de 03 écoles de seconde chance , la réalisation de trois blocs de latrine et deux forages , la dotation de 70 écoles en vivres et en kids complémentaires , l’octroi d’outils didactiques et pédagogiques, le renforcement des capacités de 432 enfants sortis des sites  d’orpaillages et la prise en charge de leur formation, le renforcement des capacités de 453 enseignants , l’octroi de 493 bourses scolaires à des élèves du post-primaire .

EDUCO redouble  aussi  d’initiatives dans le domaine de la sécurité alimentaire.  Au cours de l’année écoulée,  elle a contribué pour l’aménagement de 4 sites maraichers au profit de 200 producteurs, la récupération de 25 ha de terres dégradées, la formation de 100 producteurs maraichers sur les techniques de production, l’appui à 441 producteurs pour la promotion de la culture du niébé et de la patate douce à chaire jaune, la dotation de 541 producteurs en matériels et intrants agricoles.

                         Combattre la malnutrition

Le directeur pays de l’ONG-EDUCO et son équipe ont été aussi perspicaces dans les activités consistant à réduire la prévalence de la malnutrition notamment la prise en charge de 1504 enfants de malnutris sévères et aigue modérée , de 554 femmes enceintes et mères d’enfants de moins de 5 ans , de 18698 élèves sur le plan sanitaire . A ceux-ci , il faut ajouter la construction d’un dépôt MEG et d’un incinérateur , la réalisation de 250 latrines familiales et 4 forages , l’extension d’un dispensaire  et l’appui de 10 CSPS en matériel médico-technique .

La croisade de EDUCO contre le phénomène des enfants victimes d’abandon et de négligence s’est matérialisée par une prise en charge de 33 enfants en majorité orphelins à la pouponnière Beog-Neeré , 117 enfants en mobilité. 30 enfants ont bénéficié d’insertion socio-économique, 252 enfants  tirés des sites d’orpaillages ont été reconduits à  l’enseignement classique et à  la formation professionnelle. Autres actions majeures dans le cadre du système de protection des enfants , la mise en place et l’opérationnalisation de  04 cellules  de veille, d’un comité ad hoc sur le travail des enfants  et d’un réseau provincial de protection de l’enfant

                         Un taux d’exécution de 93%

EDUCO  participe à l’amélioration des conditions de travail des structures déconcentrées  de l’Etat avec lesquelles  elle collabore  et cela s’est traduit par une remise de 06 motos et 2 photocopieuses aux directions provinciales de l’Education de base et de l’Action sociale.  » Les investissements de cette ONG ne sont plus à dénombrer , partant de la réalisation d’infrastructures comme les écoles , les forages , les sanitaires ,la réfection des bâtiments administratifs , la prise en charge sanitaire et nutritionnelle en passant par l’insertion et la réinsertion des enfants dans le système scolaire et professionnel » se réjouie le gouverneur de la région du Nord, Hassane Sawadogo . Le directeur pays de l’ONG -EDUCO , Edouard Junior N’déye  précise que l’ensemble de ces activités résultent de 7 projets conduits en 2018 qui a vu également l’ouverture d’un département Action humanitaire pour faire  face au contexte d’insécurité dans sa zone d’intervention . Le taux d’exécution des activités est estimé à 93% pour un investissement de plus de 1 559 663 719 F CFA .  » Toutes ces actions visent à contribuer à la jouissance du droit des enfants à une éducation équitable , transformatrice et de qualité et ce en droite ligne avec la vision de l’ONG, de construire un monde où tous les enfants jouissent pleinement de leurs droits et vivent en toute dignité  » a réaffirmé Edouard Junior  N’deye .

                      De nouveaux projets en 2019

  » La conjugaison des efforts des uns et des autres , nous a valu la satisfaction de gagner  2 nouveaux projets financés par l’Union européenne pour deux et trois ans   » a annoncé le directeur pays .  ils sont dénommés « Projet de renforcement du droit à la promotion sociale et à l’Etat civil des populations (PRODEC) en partenariat avec Terre des Hommes Lausanne , l’ABBEF et CCFC dans les régions du Nord , Centre Nord et Sahel  et le  » Projet de Renforcement du Dialogue social et Religieux au sein des communautés (REDIRE) en partenariat avec Tabital Lobal , CDC et CCFC dans les régions du Nord  et  du Centre nord.  » Ces projets nous permettent de couvrir pour la première fois toute la région du Nord et à travers nos alliances avec d’autres organisations internationales d’explorer d’autres régions comme le Centre Nord et le Sahel » fait remarquer Edouard Junior.

                                   25 ans de combat

Au niveau local , EDUCO accorde un appui  financier  et technique  à  deux associations  intervenant dans le domaine de la protection de l ‘enfant   à savoir  TABITAL LOBAL  à Ouahigouya  et ADECUSS à  Seguenega.  EDUCO, reste notre meilleure partenaire, clame le maire de la commune de Barga.  Et celui de la commune de Ouahigouya , Boureima Basile Ouédraogo de traduire la constante  disponibilité de sa commune à faciliter la mise en œuvre des œuvres de développement  de cette ONG. EDUCO,  faut-il le rappeler, est une ONG de développement et d’action humanitaire agissant depuis 25 ans en faveur de la défense des droits de l’enfant avec une forte valeur ajoutée en éducation. Présente dans 14 pays  d’Espagne, d’Amérique centrale et du Sud et en Asie, elle intervient dans 04 pays d’Afrique dont le Burkina Faso.

Faso-nord.info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *