Kapon-Sitinga au Passoré : Défilé d’autorités administratives, politiques et citoyens lambda chez Naba-Sonré

Habitants du canton de Kapon-Sitinga, autorités administratives de la province du Passoré, hommes politiques et autres personnes ressources et citoyens lambda ont pris part à la célébration de la fête de Napoussoum (salutations) de Naba Sonré le dimanche 21 février 2021.  Pour cette édition, le garant des coutumes de ce canton a axé son message sur la sécurité du territoire et de la réconciliation.

Le Directeur de la communication et de la presse ministérielle du ministère des ressources animales et halieutiques , originaire du canton Kapon-sitinga est venu avec ses camarades traduire leur reconnaissance au chef du canton

A 65 ans bien sonnés, le chef du canton de kapon-Sitinga l’homme qui a troqué sa tenue de gendarme, pour prendre le trône de garant de la tradition pendant sa retraite, impeccablement habillé et bien assis sur son trône force l’admiration de ses visiteurs. Dans cet accoutrement incarnant les valeurs africaines et surtout celles du garant de la tradition, le chef de Kapon-Sitinga face à ses interlocuteurs tient un discours qui laisse voir son attachement au vivre ensemble et à la sécurité des citoyens sur son territoire et sur l’ensemble du pays. Comme quoi le grand bonheur d’un guide est de voir ses administrés vivre dans la quiétude et dans l’abondance alimentaire.

                      Respect au maitre des lieux

Face à ses invités , le Naba Sonré tient un discours qui laisse transparaitre sa maitrise de l’actualité nationale

  Autorités administratives, en tête le Haut-commissaire de la province du Passoré, leaders politiques de tous bords ont défilé au palais royal pour témoigner leurs respects au maitre des lieux. Les habitants de la localité comme à l’accoutumé ont rivalisé dans la remise des présents à leur guide. A son tour, la vedette du jour a mis les petits plats dans les grands pour que ses visiteurs puissent avoir quelque chose à mettre sous la dent, comme il est de coutume à l’occasion de chaque fête de Napoussoum.

                            Protection des ancêtres

Assis sur son trône et impeccablement habillé , le Naba Sonré force l’admiration de ses visiteurs

C’est dans une ambiance conviviable que Naba Sonré a pris la parole pour remercier les ancêtres et Dieu le tout puissant pour la pluviométrie enregistrée l’année dernière, ce qui a permis aux populations de récolter les fruits des travaux champêtres. Une acquisition qui leur permettra de se préserver de la faim. Il a aussi traduit sa reconnaissance aux forces invisibles pour leur assistance continue afin de circonscrire les velléités des forces du mal. Pour le garant de la tradition il faut que chaque citoyen dans sa localité se donne la main, collabore avec les forces de défense et fasse preuve de vigilance et de responsabilité dans son comportement.

                     Préserver l’intégrité du territoire

Autorités administratives et hommes politiques de tous bord sont venus traduire leurs respects au chef de canton de Kapon-sitinga

 Il a surtout invité la population à faire en sorte que les ancêtres continuent de veiller sur elle et aident à anéantir les foyers des semeurs de trouble. Souhaitant que les dirigeants soient à la hauteur de leurs missions de veiller au bien-être de la population et de préserver l’intégrité du territoire, le Naba Sonré a salué leur volonté d’asseoir les bases d’une véritable réconciliation nationale. 

Le chef a été couvert de bénédictions pour que durant son règne , la santé , la paix , la cohésion soient les maitres -mots

Ses visiteurs pour leur part ont souhaité que les ancêtres et le créateur du ciel continuent de l’assister afin que durant son règne, la paix et la cohésion habitent le canton de kapon-Sitinga.  Le canton de kapon-Sitinga est situé à 28 km à l’Est de Yako sur la route nationale N°25(RN2). Il fait frontière avec la région du centre au nord. Le village serait fondé par « Naba SiiSSi », qui signifie « chef des abeilles » en langue Mooré. Selon certaines sources, le fondateur serait un prince venu du Zondoma dans la zone de Tougo.

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *