Lorum : Malgré l’adversité, candidats au CEP et autres acteurs de l’éducation tous confiants

Des aménagements ont été effectués pour cette session de l’examen 2022 du Certificat d’études primaires et de l’Entrée en sixième pour permettre aux candidats de la province du Lorum, délocalisés  pour ne pas des élèves déplacés internes de composer dans des centres à Ouahigouya. Ce matin du mardi 07 juin c’est le Haut-commissaire de la province du Lorum, Djibril Bassolet qui a procède au lancement et à l’ouverture de la première enveloppe de la session au lycée Somwaya , quartier Gourga , secteur 15 de Ouahigouya .

Plier sans rompre , faire preuve de résilience et d’adaptation peut –on dire de la situation de l’éducation dans la province du Lorum en proie à l’insécurité,  obligeant parents et enfants à abandonner  la localité. Refusant de céder au dictat de l’ignorance que les groupes armés tentent d’imposer, l’État, ses démembrements et les acteurs de l’Action humanitaire ont déployé d’énormes efforts pour assurer la continuité de l’éducation aux profits des enfants de la province du Lorum sur  des  sites d’accueils.

Ce matin du mardi 07 juin, ces victimes de l’insécurité se soumettent  comme les inscrits des autres localités aux différentes épreuves de l’examen du CEP et du concours d’entrée en 6eme. Au regard de la situation particulière dans laquelle, ils composent pour cette édition, le représentant de l’État au Lorum est venu les   témoigner tous ses encouragements tout en les galvanisant pour qu’ils traitent les sujets  sans peur, ni complexe.

Au centre du lycée SOMWAYA, les candidats affichent des visages sereins traduisant leur détermination à faire au défi. Sur les 2662 candidats inscrits pour la session de cette année 772 ont répondu présent. Par ailleurs, annonce a été faite que d’importantes mesures  notamment des moyens aériens pour transporter les examinateurs et les épreuves ont été instituées  pour permettre aux candidats qui sont restés à Titao de prendre part à la session.

Le Haut-commissaire de la province et le directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle, Mahamady Koudougou  ont remercié l’Etat et les partenaires pour les efforts déployés pour assurer cette continuité de l’éducation. Comme quoi malgré l’adversité, il ne faut point perdre espoir.

le directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle, Mahamady Koudougou

Les autorités administratives ont traduit également leur reconnaissance aux enseignants et aux acteurs ayant consentis des sacrifices dans le sens de tracer aux enfants les voies d’un lendemain meilleur.  Les candidats dans leur grande majorité affichant des mines sereines   ne cachent leur engagement à faire en sorte que les résultats soient  meilleurs  à l’heure de la proclamation.

FASO NORD INFO  

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *