Lutte contre l’extrémisme violent au Burkina : IQRA et le peuple américain main dans la main  

 La ville de Ouahigouya  a abrité courant décembre 2018 ,  le lancement d’un nouveau projet dénommé  » Semer une graine de la paix  » . Son lancement s’est effectué en présence  du conseiller  technique   du   ministre de la Femme , de la Solidarité nationale et de la Famille, Martin Sanou  et d’un  représentant de l’ambassade des Etats-Unis au Burkina Faso, Daniel Mark. Financé par l’ambassade des Etats-Unis , le projet est conduit par l’association IQRA .

Permettre aux femmes d’inculquer à leurs enfants dès les bas âges des valeurs de paix, de citoyenneté et de civisme c’est la vision de ce nouveau projet  » Semons la graine de la paix » . Ses activités porteront sur   l’alphabétisation, le développement personnel et les activités génératrices de revenus. Financé à hauteur de 125.000.000 de francs CFA par le peuple américain, ce projet va toucher 600 femmes dans 3 localités à savoir : Titao au Nord, Djibo au Sahel et Djibasso dans la Boucle du Mouhoun  pendant  deux ans.

                       Renforcer le capital humain

Le conseiller technique , Martin Sanou a traduit l’importance de ce projet en ces termes  . « A travers ce projet, les femmes auront des capacités nécessaires pour éduquer les enfants. Il y a rien de tel que d’impliquer les femmes dans les questions sécuritaires, l’extrémisme violent, la radicalisation et le terrorisme » soutient  Martin Sanou. Il réaffirme que ce projet est la bienvenue à une période où le pays des hommes des intègres à mal à sa sécurité. il se réjoui que ce projet  s’inscrive au renforcement  du   capital humain , correspondant   à  l’objet de l’axe2 du Programme national du développement économique et social (PNDES)

                               IQRA passe à une autre dimension

La coordinatrice du projet , Mme Awa  Guira  née   Bissiri,  a expliqué les raisons qui sous -entendent   la  naissance de ce projet .  Au départ précise-t-elle  , IQRA a consacré  ses activités   aux foyers coraniques, aux  enfants talibés et ceux  en situation de rue. Ayant atteint  ses objectifs   à ce niveau  , IQRA   entend passer à une autre dimension en se consacrant à l’accompagnement de la gent féminine dans les zones d’insécurité . « IQRA a pensé à une approche innovante avec des spécialistes de l’éducation qui est l’approche parentale par  l’éducation des enfants pour la paix. Les femmes verront leurs capacités se renforcer par le biais de moult activités, ce qui  va leur permettre de resurgir » explique  la coordinatrice.

                           La résilience face à l’extrémisme violent

Le représentant de l’Ambassade des Etats-Unis au Burkina Faso , Daniel Mark a apprécié  la démarche et les actions   l’association IQRA avant de décliner  le choix du peuple américain à soutenir ce projet  . « Notre mission au Burkina Faso s’inscrit dans 3 objectifs qui sont : La promotion de la bonne gouvernance, la sécurité ,  la paix et le développement économique. C’est aussi une façon pratique de soutenir leur résilience face aux maux qui minent la société burkinabè. Et, dont le plus redoutable est l’extrémisme violent. Je puisse vous rassurer que vous pouvez compter sur le peuple américain pour un accompagnement sur de tel projet » martèle, Daniel Mark.  Composée de 78 membres, l’association IQRA selon son secrétaire général, Seydou Sogoba  intervient depuis 2015 sur le terrain, à travers son credo ‘’la paix et l’épanouissement par l’éducation’’. Connue à travers son premier projet dénommé « Seconde chance » qui a engrangé des résultats forts appréciables,  IQRA  signifie lire en arabe. Il rappelle  que le  premier verset du coran  appel les gens à la lecture pour éduquer et pour se développer.

Faso-nord.Info

                                                                   

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *