Mairie de Gourcy : Des travailleurs exigent le départ du Secrétaire Général

image_pdfImprimerimage_printImprimer


Les services techniques de  la mairie de Gourcy  fonctionnent  à  peine  depuis le vendredi 12  avril 2019. 17 travailleurs des 20 que comptent l’administration communale ont adressé une lettre à la tutelle depuis la semaine dernière, exigeant le départ du secrétaire général de la mairie. Ce dernier a déposé une plainte contre  l’agent comptable de la mairie  l’accusant  de l’avoir agressé.

La brouille entre les travailleurs  et le Secrétaire Général  est liée à une lettre d’explication que ce dernier a demandé au responsable chargé des passations des marchés .  L’agent n’a pas tardé  pour donner  suite  à la correspondance  de son supérieur hiérarchique  qui  a convoqué les autres agents pour leur livrer le contenu. Cette manière de faire n’a pas été du gout de ses interlocuteurs  qui ont tenté de lui  faire comprendre  que la réponse  de son subalterne à sa demande est  confidentielle. Face à l’insistance du SG de rendre publique la lettre, le responsable du service comptable aurait tapé du poing sur la table pour exprimer son désaccord. C’était au cours de la journée du 14 mars 2019. Estimant qu’il a été agressé, le SG  a été déposé une plainte au commissariat de police de Gourcy . Après que l’agent incriminé ait été entendu par les flics, l’affaire se serait calmée suite à des médiations. A la mairie de Gourcy, ils étaient nombreux à croire   que cette histoire avait été enterrée.  Mais contre toute attente, les agents ont été   informés  le 11 avril 2019 que   le SG  a  exigé  que sa plainte soit  transmise au procureur du Faso prés le tribunal de grande instance de Ouahigouya. Très remontés   par cette dernière tournure de la situation, les travailleurs  observent  un sit-in depuis le vendredi 12 avril 2019 pour exiger le départ de leur supérieur hiérarchique qu’est le secrétaire général. 17 des 20 travailleurs de la mairie sont signataires de ce préavis d’arrêt de travail de 7h30 mn à 13 h 00 , adressé  à Mme le Haut-commissaire  de la province du Zondoma . Selon les frondeurs, si la hiérarchie   ne s’active   pas pour mettre fin aux fonctions du SG dans les heures qui suivent, ils vont entamer   une autre forme de   lutte. Pour ceux qui fréquentent régulièrement l’administration communale de Gourcy , les bisbilles entre le SG depuis son arrivée l’année dernière  à la mairie de Gourcy  et ses subalternes sont monnaie courante, cette dernière serait une goutte d’eau qui fait déborder le vase . 

Faso-nord.info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *