Meeting provincial de l’ADF-RDA au Yatenga : « 20 milliards à la jeunesse, 0-15 ans de gratuité de soins et 0-16 ans de gratuité en éducation »

Dans le cadre de l’élection présidentielle et des législatives du 22 novembre 2020 au Burkina Faso, le parti de l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération, Rassemblement Démocratique Africain, (ADF-RDA) a tenu son meeting provincial au compte de sa province du Yatenga et celui de clôture de la campagne en cette soirée du 20 novembre 2020. C’est une démonstration de force que le fils de feu Gerard Kango Ouédraogo a fait avec une grande mobilisation des militants et sympathisants venus des différentes localités province d’origine.

Les ténors de parti de l’éléphant

Lieu de prédilection de démonstration de sa force politique, les partis politiques en liste pour la présidentielle du 22 novembre se sont succédés à la place de la nation de Ouahigouya dans la dernière semaine de la campagne pour le vote de ce 22 novembre 2020. Ce vendredi 20 novembre, c’est une foule composée en majorité de jeunes et de femmes qui est venue écouter le candidat du parti de l’éléphant, Gilbert Noel N Ouédraogo. Pour réussir le pari de la mobilisation , divers moyens ont été mis à contribution pour montrer que les bases politiques du parti sont toujours solides au Yatenga.

Bain de foule avant le meeting proprement dit

Arrivé sous une escorte motorisée de militants motorisés, le candidat, qui se fait appeler fils de sang du Yatenga Naaba Kiiba a pris un bain de foule avant de s’installer. Sur un podium spécial en compagnie de son épouse et de l’honorable Noufou Ouédraogo, une série de prestations d’artistes originaires de la région a permis de galvaniser le candidat et les militants. Ensuite, c’est le candidat tête de liste du parti aux législatives dans le Yatenga, directeur de campagne de saluer la mobilisation et d’affirmer que la province à mal et il est temps de faire le bon choix le 22 novembre.

« Avant, ce sont les animaux sauvages que nous craignions. Mais depuis leur arrivée au pouvoir, nous sommes sous la menace des humains armées avec son corollaire de malheurs. Votez Gilbert, N Ouédraogo pour finir avec les question de sécurité, de santé, d’emploi et de manque d’eau au Yatenga. En moins d’une année, nous allons résoudre totalement le problème d’eau Yatenga » a lancé, Sidiki Belem , également président du comité d’organisation de ce meeting de cloture de la campagne au compte du parti.

Sidiki Belem, Directeur de campagne et tête de liste au législative au Yatenga

Après quelques minutes de parole du représentant spécial de Sa majesté Naaba Kiiba, roi du Yatenga à ce meeting, le Bangr-naaba, le candidat de l’ADF- RDA est monté au parloir pour s’adresser aux militants et militantes. A la suite de l’hymne national et d’une minute de silence en la mémoire de martyrs et d’autres ténors politiques du Yatenga, Il a d’abord, préciser que c’est un meeting provincial de parti de l’éléphant qui se tient ce jour . «  Certains ont mobilise tout le Burkina Faso hier (19 novembre ndlr,) pour leur meeting , mais chez nous ;ce n’est que Yatenga qui est là. Ils étaient en manque d’arguments hier, car ils ont au cours du quinquennat délaissé la province du Yatenga.

Le candidat accompagné de son épouse et deux doyens du parti de l’éléphnant

DU range de 3e province ,,les Yatenga est à la neuvième place aujourd’hui. C’est votre fils qui est candidat pour Kossyam et l’heure est venue pour vous d’opérer le bon choix, en votant l’ADF RDA. Le Yatenga Naaba Kiiba, m’a offert un cheval ce matin en tant que prince candidat pour que j’aille m’installer au Palais de Kossyam au soir du 22 novembre 2020. Si je suis élu, la chefferie sera mieux considérée dans mon mode de gouvernance, je mettrai 20 milliards spécialement pour la question de la promotion de la jeunesse, il y’aura prise en charge complète de la santé de l’enfant de 0 à 15 ans et 0 à 16 ans pour l’éducation par l’Etat. Toutes les voies qui lient la province autres chefs-lieux de provinces seront goudronnées c’est-à-dire Axe Bobo -Ouahigouya-Titao-Djibo » a promu le premier candidat ADF-RDA à une présidentielle dans l’histoire du parti, Gilbert Noel Ouédraogo.

Drissa Wendbark      

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *