Mine d’or de Namissiguima/ Endeavour mining : Des travailleurs réclament le départ de Pyramide Sécurité

La société de gardiennage Pyramide Sécurité sous-traitant avec Endeavour Mininga Karma SA, basée au Yatenga dans la commune de Namissiguima et ses employés sont à couteaux-tirés ces derniers temps.  Le samedi 20 janvier 2017, les travailleurs ont étalé leur mécontentement en boycottant une cérémonie de présentation de vœux organisée par le directeur général de la société de   gardiennage.  Suivra   une    correspondance en date du 24 janvier, adressée    au Manager Général de Endeavour Mining dans laquelle, les travailleurs demandent le départ de la société sous-traitante, Pyramide Sécurité.

Les invités à cette cérémonie de présentation de vœux du nouvel an 2017 organisée par la société Pyramide Sécurité ont passé un sale moment au cours de la soirée du samedi 20 janvier. Les travailleurs ont adopté une attitude qui a mis le directeur général de la société et ses invités de marque, parmi lesquelles des autorités administratives, sécuritaires, religieuses et coutumières dans une situation gênante. Pour un évènement qui se voulait conviviale, de raffermissement de liens et de ripaille, les travailleurs ont imposé une atmosphère très tendue sur les lieux.  À l’heure indiquée, ils ont refusé d’accéder à la salle où devrait se tenir la cérémonie. Il a fallu que le Rassam-Naba, représentant le roi du Yatenga intercède pour les ramener à la raison.  Ils n’ont pas désarmé. 1-2.jpgA peine pris place devant les officiels, ils somment d’arrêter la musique.  Les perturbateurs lanceront des pics à certains membres du comité d’organisation avant de se calmer. Le DG n’était pas au bout de ses peines. Il boira l’humiliation jusqu’à la lie.  Quand il a pris la    prendre la parole pour s’adresser à l’assistance, ses employés ont vidé la salle. Un boycott pour ne pas dire une humiliation qui ne dit pas son nom. C’est à ne rien comprendre. Les officiels sont abasourdis.   Pourquoi un tel comportement des employés ? Pourquoi le DG de la société a -t-il pris le risque d’organiser cette fête et de surcroit inviter autant d’autorités tout en sachant qu’il n’est pas en odeur de sainteté avec ses employés ? Tout le monde était désemparé, ne comprenant pas les tenants et les aboutissants de cette situation rocambolesque. Des sueurs froides dans le rang des officiels. Le Rassam-Naba usera à nouveau de sagesse pour colmater les brèches.  Après un conciliabule avec les récalcitrants, certains se sont ravisés et sont revenus.

securité.pngTout en colère contre ces derniers traités de lâches et de traitres, les durs à cuire ont quitté les lieux. En tout cas, avec ce boycott inattendu, il y avait à manger et à boire à gogo pour ceux qui sont restés mais l’ambiance n’était pas favorable pour s’empiffrer.   Des murmures, il se révèlera    que ce mouvement d’humeur est lié aux mauvaises conditions de travail que les travailleurs vivent avec leur employeur, Pyramide sécurité. Au nombre des récriminations, la non déclaration de certains à la CNSS, l’impossibilité pour eux de contracter des crédits dans les établissements bancaires, salaire très bas et patati- patata. Les tentatives des responsables de la société incriminé de calmer la situation après la cérémonie sont vaines. Dans une déclaration en date du 24 janvier 2017, les frondeurs se sont fendus d’une déclaration adressée au Manager général de Endeavour Mining dans laquelle, ils exigent le départ de Pyramide Sécurité.Mine.jpg

Comme quoi si on escamote certains principes de la gestion entrepreneuriale, les manquements finissent par te rattraper. Pyramide Sécurité à travers cette présentation de vœux a voulu certainement faire une campagne de marketing, sinon de lobbying   auprès des personnalités influentes de la région. Mal lui en pris. Elle s’est mise dans la situation d’un individu parer de ses plus beaux habits pour paraître, avec des dessous sales sur un corps puant de saleté. Un tel individu dégagera certainement une odeur qui finira par faire fuir son entourage. La bonne image d’une entreprise et son ancrage dans son milieu sont assujetties à ses bonnes relations avec ses employés. Avant de montrer une bonne image à l’extérieur, il faut avoir instaurer une bonne politique de communication interne. En attendant que Pyramide Sécurité ficelle sa mémoire en défense, nous vous proposons extenso, la déclaration de ces détracteurs .

Faso-Nord. Info

 

Les AGENTS DE SECURITE                                                         Burkina Faso

Réunis au sein de Pyramide Sécurité

Unité-Progrès-Justice

Ouahigouya, le 24 janvier 2017

 

A

Objet : Plaidoirie                                                      Monsieur le      Manager Général

De Endeavour Mining

 

Nous, jeunes en majorité ressortissants de Namissiguima, Oula, Ouahigouya (03) communes impactées de façon directe ou indirecte par la Société Minière Endeavour Mining, Karama, avons l’honneur de vous transmettre notre plaidoirie en vue de trouver une solution aux préoccupations que nous vivons au sein de Pyramide Sécurité. En effet, engagés par la Société Sous-traitante Pyramide Sécurité, dans l’ultime respect d’assurer la sécurité des personnes et des biens sur le site minier, nous sommes indignés par l’exécution du contrat qui nous lie. En guise d’exemple

–          Un salaire insignifiant avec 192 heures de travail par mois par personne soit 12 heures par jour. Ce qui équivaut à 416, 66f CFA /heure pour certains et 390, 62 FCFA /heure pour d’autres ;

–          Assurance santé non effective ;

–          Déclaration à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) non effective ;

–          Pas de bulletins de salaire plus d’une année

–          Des agents ayant travaillé un an sans contrat social ;

–          Des contrats pour certains sans cachet

–          Des agents ayant travaillés deux ans durant sans congé annuel et non payé

–          Négligence dans la gestion du personnel de sécurité remettant en cause leur dignité

–          Des doléances des agents maintes fois transmises aux responsables de Pyramides Sécurité lors des Assemblées Générales (AG) sans succès. …………Pour ne citer que ceux – là

De tels agissements dégradent le moral des agents de sécurité et n’honorent en aucun cas l’image de la société minière. En effet, nous agents de sécurités, ayant nourris l’espoir que ladite société constituerait le développement de la communauté et l’amélioration de nos conditions de vies, nous nous voyons déposséder voire privée d’une part de nos droits et avoirs en faveur de la Société sous-traitante Pyramide.

Convaincu que la société Endeavour Mining Karma , soucieuse du développement économique de la localité et de l’amélioration des conditions de vie par l’employabilité des jeunes, nous tenons , monsieur le Manager Général de Endeavour Mining Karma vous traduire notre gratitude et vous faire part de la doléance du personnel des agents de sécurité qui réclame le départ de la Société Pyramide Sécurité et la prise en charge effective des agents de sécurité par la société Endeavour Mining Karma pour le bonheur des employés .

Veuillez agréer Monsieur le Manager Général, l’expression de nos profondes gratitudes

Les agents de sécurité réunis

Ampliations

-Manager Général Endeavour Mining Karma-OHG

-DG Pyramide Sécurité

– Sécurité Endeavour Mining Nash Kim

– Relations communautaires

-Président du CSL

-OSC-Ouahigouya

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *