Mise en œuvre du PNDES au nord en 2018 : Un investissement de 4 milliards sur une prévision de 10 milliards

La salle de conférence de la direction régionale  l’Economie et de la Planification du Nord  a abrité ce mardi  26 février 2019, la première session ordinaire du cadre régional de dialogue. Il était question de valider le  rapport de performance  de mise en œuvre du PNDES 2018 et les perspectives de l’année 2019. L’activité qui a mobilisé les différents élus locaux des collectivités de la région du nord et les directeurs et chefs de service régionaux sous la présidence du Gouverneur de la région du nord, Hassane Savadogo .

 

 

 

Pour un budget prévisionnel de 10 195 283 075 FCFA, ce sont 4 420 903 178 FCFA qui ont été investis pour l’exécution des différentes activités. Sur 375 activités programmées,  274  ont été entièrement réalisées selon le rapport régional annuel de performance 2018 du nord, soit un taux d’exécution de 78,63%.  Concernant l’axe 1 du PNDES qui appelle à reformer les institutions et moderniser l’administration, avec un taux d’exécution de 73,67%, ce sont au total 21 bâtiments administratifs des mairies qui on été équipés. 03, notamment dans la commune de Rambo et de Séguénéga ont été réhabilités.  La commune de Namissiguima bénéficie également d’un bâtiment administratif. Pour ce qui est du développement du capital humain correspondant à l’axe 2 du PNDES et particulièrement dans le domaine des secteurs sociaux de base, le taux d’exécution physique s’élève à 82,18%.

                       Réalisation d’infrastructures sanitaires

Les communes ont bénéficié de nombreuses réalisations au profit des centres de santés. Au cours de l’année 2018, et conformément à l’objectif stratégique, accroitre l’offre et améliorer la qualité de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la formation en adéquation avec les besoins de l’économie, ce sont 99 activités réalisées sur 115 programmées, 11 sont en cours de réalisation. Dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie, de l’accès à l’eau, à l’assainissement et aux services énergétiques de qualité, le rapport mentionne 85,19% comme taux d’exécution physique. Au compte de l’axe 3 du PNDES, dynamiser les secteurs porteurs pour l’économie et les emplois, notamment dans le domaine du développement durable du secteur agro-sylvo-pastoral, faunique et halieutique, 04 activités ont été réalisées sur 11 programmées.  Concernant  le secteur industriel et artisanal, le taux de réalisation s’élève à 50%.

                                 Des hangars pour le marché de Kirsi

Dans le secteur du commerce et de l’expansion des industries à fortes valeurs ajoutées et créatrice d’emplois décents, dans le but de formaliser et de dynamiser davantage le secteur tertiaire, selon le rapport une seule activité a été programmée et est en cours d’exécution. il s’agit de la construction des hangars de marchés de la commune de Kirsi. Pour le renforcement de la mise en marché des produits nationaux, et la dynamisation des infrastructures et opportunité économiques afin de faciliter la transformation structurelle de l’économie régionale, le rapport note respectivement 15 activités réalisées sur 24 programmées dont 07 en cours et 15 réalisées sur 23 dont 06 en cours au 31 décembre 2018. Au compte du développement des infrastructures de qualité, le taux d’exécution s’élève à 99,40%.

                                          Non réalisation de forêts communales

Pour la lutte contre la dégradation de l’environnement et la gestion durable de ressources naturelles et environnementales, le document indique qu’une seule activité a été programmée mais n’a pas été réalisée. Il s’agit d’un appui à la création de forets communaux. Nonobstant, 09 activités sur 13 ont été réalisées pour renforcer les capacités d’atténuation et d’adaptation aux effets néfastes du changement climatique dans une optique de transition vers l’économie verte. Selon Sanousso SAVADOGO, directeur régional de l’économie et de la planification du nord, le bilan, dans son ensemble est satisfaisant. il relève  cependant certaines difficultés majeures. Il s’agit entre autres  de la lenteur dans le traitement des dossiers au niveau des services du contrôle financier, la faible maitrise des procédures de passation des marchés publics par les acteurs locaux, la faible couverture des communes par les services du contrôle financier ou encore le virement tardif des différents transferts.

                                          Une prévision de plus de 11 milliards en 2019

 Pour le maire de la commune de Sollé, Balzac NACANABO, « malgré les difficultés rencontrées au cours de la mise en œuvre du programme, notamment sécuritaires, nous sommes satisfaits  du taux d’exécution, et c’est l’occasion de féliciter le taux de réalisation global dans la région »  Pour l’année 2019, les collectivités territoriales de la Région du nord ont prévu au total 428 activités pour la réalisation des actions de développement dont le coût global est de 11 474 589 833 F CFA.

Alceny Diallo, stagiaire

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *