Nouveau marché à bétail de Ouahigouya : Le ministre Salifou Ouédraogo satisfait de l’avancement des travaux

image_pdfImprimerimage_printImprimer

Lors de son séjour à Ouahigouya le dimanche 02 juin 2019 , le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydro- agricoles  a été à Sissamba , village  de la commune de Ouahigouya situé à environ 7 kilomètres de la ville,  pour voir l’état d’avancement des travaux  des infrastructures du marché  à bétail   dont le lancement a été effectué le 13 avril 2019 . Il a traduit sa satisfaction de voir les travaux se dérouler comme il l’avait souhaité.

127 millions , c’est le coût du marché à bétail implanté à Sissamba dans la commune de Ouahigouya . Les travaux sont prévus pour être réalisés pendant  trois  mois. Le financement de l’infrastructure a été acquis grâce au royaume du Danemark dans le cadre du programme de croissance économique dans le secteur agricole (PCSA) .  » J’interpelle l’entreprise d’être sérieux dans le travail afin de mettre à la disposition des bénéficiaires , un ouvrage de qualité  » c’était le cri de cœur du ministre, Salifou Ouédraogo  lors de la pose de la première de ce joyau .

Revenu sur les lieux  le 02 juin 2019  moins de 2 mois  après le top de départ des travaux , le ministre  a été heureux de constater que son appel a été  entendu .  L’état d’avancement des travaux lui a donné  satisfaction. Occasion de féliciter l’entreprise pour son engagement à remplir sa mission dans les délais requis. Selon le patron du département de l’Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles, si les travaux continuent dans cette lancée , c’est certain que le délai de 3 mois imparti à l’entreprise sera respecté .

    L’élevage pilier du développement durable

Confiant  que les acteurs du secteur de l’élevage   disposeront bientôt d’un cadre adéquat pour exercer leurs activités , le ministre a fait remarquer que cette infrastructure traduit la volonté du gouvernement à  mettre en œuvre une politique de dynamisation des secteurs porteurs de l’économie nationale  conformément au plan national de développement économique et social ( PNDES ) .

Ce marché à bétail disposant de toutes les commodités viendra s’ajouter à celui du village de Youba fonctionnel depuis longtemps dans la commune de Ouahigouya. Déterminé  à faire  du secteur de l’ élevage un pilier du développement durable , le ministre a  annoncé la construction d’un  abattoir d’une valeur de 1 milliard 500 000 FCFA dans la cité de Naba Kango   . L’élevage étant la principale occupation de la majorité de la population de la région du Nord , ces infrastructures financées par le royaume  du Danemark contribueront  sans doute  au rayonnement   de la filière bétail-viande et au renforcement du tissu économique de la localité .

Faso-nord.info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *