Nouvelle maternité du centre pédiatrique Persis de Ouahigouya : Les premiers bébés, Bernard et Ramadan récompensés.

image_pdfImprimerimage_printImprimer

Les premiers bébés de la nouvelle  maternité « Antonio Bruni » du Centre médical pédiatrique Persis de Ouahigouya été  accueilli  ce 15 mai 2018 et le deuxième le 17 mai  . Pour marquer l’événement les parents des deux nouveaux nés, Bernard et Ramadan  ont reçu le 18 mai 2018   des cadeaux de la part  de  la direction du Centre Persis et ses collaborateurs.  Ces deux premiers  accouchements sans couacs ont permis de tester la qualité du dispositif mis en place. 

 

« Le CREN (soutient enfants malnutris), l’hospitalisation pédiatrique, le laboratoire, le dépôt pharmaceutique, la radiographie, le bloc  opératoire et la maternité, dons  de produits, appui conseils, accueil  de stagiaires », le   Centre médical pédiatrique Persis de Ouahigouya offre diverses prestations de service dans le cadre de la prise en charge sanitaire . Le service de la maternité  » Antonio Bruni »  mis en fonctionnement ce mardi 15 mai dernier  participe au renforcement des infrastructures  et à la qualité des soins dans cette structure.  Le premier bébé  de cette nouvelle maternité venu  au monde  le 15 mai  2018 à 3 heures 10 minutes  pesait 3, 760 kg. Le deuxième bébé accueilli le 17 mai 2018   à 1 heures 09 minutes avait un poids de 2, 49 kg . Venu au monde en période de Ramadan, ce dernier porte le nom Ramadan.  Le Dr Traoré Souleymane, gynécologue obstétricien  atteste  de la bonne santé  des deux mamans et de leurs bébés. Ce fut un test réussi se réjouit-il qui a confirmé la qualité du plateau technique. Le premier responsable du Centre pédiatrique Persis précise  les offres de services au niveau de la maternité notamment  le suivi de la grossesse jusqu’à l’accouchement, les pesés et les conseils post-accouchement. Ce service informe-t-il , dispose des conditions nécessaires  pour la prise en charge des femmes en enceintes et celles qui allaitent .  « On ne vient pas d’ailleurs directement  pour accoucher chez nous. Il faut accepter  être suivi pas le médecin. Pour plus de certitude en matière d’hygiène, nous accueillions, nous hébergeons et assurons l’alimentation des mamans. J’invite  les futures mamans à   bien boire,  bien s’alimenter après  leur accouchement  afin de bien s’adonner à   l’allaitement maternel  exclusif » a conclu Docteur Zalla.   Former , soigner, prévenir , c’est le label de ce nouveau service de la  maternité au Centre pédiatrique Persis . Les parents des deux premiers bébés ont reçu chacun un kit complet.

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *