Occupation des terres à Yako : Des individus en colère s’opposent à une délimitation suspecte.

Ce lundi 08 février 2021, des individus mécontents se sont interposés pour empêcher  une délimitation d’un terrain  entreprise  par un promoteur immobilier sur l’axe Yagbrado –Tindila dans la commune de Yako.  

Doutant  de la légalité  de ce lotissement qui ne dit pas son nom, les croquants  visiblement très remontés,  ont confisqué   le matériel servant aux travaux  pour l’amener   au palais du naaba Guiguembé de Yako. S’en sont suivi des conciliabules  pour savoir dans quelles conditions le propriétaire immobilier a acquis le terrain et avec qui ? Nul doute que les services du ministère de l’Habitat, les forces de défense et de sécurité, les propriétaires terriens et les autorités communales seront sollicités pour tirer cette affaire au clair.

                       Conflits communautaires  

Parmi les conflits pourrissant le vivre ensemble dans les communautés et engendrant des violences diverses, le problème des terres figure  en place. La vente des terres est devenue est un deal très juteux au point que certains hors -la – loi, sinon des individus sans vergogne arnaquent quotidiennement les citoyens. 

                        Tous les coups sont permis

Pressées d’avoir leur  propre lopin de terre, de nombreuses personnes ne s’entourent  pas  de la moindre précaution pour vérifier la légalité des actes des vendeurs.  Ils se laissent berner par ces escrocs d’un nouveau genre en dépensant des sommes faramineuses pour après  se buter à des difficultés quand ils veulent s’accorder les documents définitifs de leurs terrains. Espérons que le nouveau ministre de l’habitat, Me Benewendé Sankara  aura le courage et les moyens nécessaires pour civiliser ce milieu de spéculateurs des terres, devenu comme une jungle où tous les coups sont permis.

F N I

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *