Ouahigouya : 15 tonnes de riz offertes par Safiétou Lopez aux Déplacés Internes et aux VDP

Le centre Ckeik  Adama Aorèma Ouédraogo a abrité ce  mardi  28 décembre 2021, une cérémonie de don de vivres aux personnes déplacées internes de Ouahigouya. Cette cérémonie placée sous le parrainage de ce mufti en islam, est l’œuvre de Dame Lopez, actrice bien connue de la société civile burkinabè.

Après Ouagadougou et Kaya, c’est au tour des Personnes vulnérables de Ouahigouya de bénéficier des bonnes grâces de Mme Hadja Safiatou Lopez Zongo. En effet, elle s’est engagée dans le soutien des personnes vulnérables surtout avec l’insécurité qui sévit dans notre pays depuis bientôt six ans.

????????????????????????????????????

Pour Issa Tall, organisateur de la cérémonie, « elle a pris conscience des souffrances des PDI ». Cela est aussi reconnu par le Chef de Aorèma qui formule des bénédictions et des remerciements à l’endroit de cette dernière. Pour le Cheick Adama Aorèma Ouédraogo, parrain de la cérémonie, c’est une grâce de Dieu. Il précise que le don fait par Mme Lopez bénéficiera à plus de 1.000 PDI.

Pour lui, la compassion de cette femme est grande. « C’est depuis des milliers de km où elle réside présentement qu’elle continue de se déployer pour venir en aide à ceux qui souffrent dans son pays d’origine». Il invite par ailleurs la population à être résiliente et à accompagner les FDS dans la lutte contre l’extrémisme violent.

 A ceux qui ont pris les armes contre le pays, il les invite à déposer lesdites armes et de contribuer à la construction d’un Burkina prospère. A sa suite, El Hadj Mahamadou Rabo, président du syndicat national des artisans miniers du Burkina a invité les PDI à rester calmes et à prier Dieu pour le retour de la paix.

Il invite par ailleurs les gens de bonne volonté de la ville de Ouahigouya et du Burkina Faso en général à soutenir les personnes vulnérables et à œuvrer pour le retour de la paix au Burkina Faso.

 Les bénéficiaires, eux, manifestent leur joie et leur reconnaissance envers Safiatou Lopez et le Cheick Adama Aorèma Ouedraogo. Pour Minata Zango, c’est une chance pour eux de bénéficier de ces vivres. Elle multiplie les remerciements à l’endroit de Lopez. Elle dit être réconfortée de savoir que des gens les soutiennent dans leur malheur. Sa prière est le retour de la paix. Dans la même veine, Djibril Gansonré se réjouit de l’acte de Mme Safiatou Lopez.

Entre autres préoccupations majeures de ces victimes de l’insécurité, il y a l’hébergement, l’accès à l’eau potable et l’insuffisance des denrées alimentaires.

A la fin d la cérémonie, le Cheick Adama Aorèma Ouédraogo a lancé un appel à tous ceux qui peuvent soutenir les PDI en ce moment de fraicheur de ne pas hésiter car ils sont dans le besoin.

                                                                                                           Gildas wendkuni SALO

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *