Ouahigouya : Cet obsédé sexuel qui viole les  » Bonnes »  de 12 à 13 ans

image_pdfImprimerimage_printImprimer

Le choc  de la  matinée du lundi 25 février 2019 restera gravé dans la vie de la petite « Aftia ». Séjournant dans une famille de couple de fonctionnaires ,  cette « bonne », ou encore  aide ménagère  a été violentée et violée  en plein jour dans la maison de ses patrons  par un individu. Selon une source proche de la famille de la victime, les membres du couple  ont rejoint leurs services respectifs aux environs de 7 heures 30 minutes. La mineure d’environ 13 ans,  venue du village devrait acheter des condiments chez la voisine afin de faire la cuisine  pour les enfants qui sont allés à l’école. Après ses achats, c’est à son retour à la maison que la scène  inoubliable s’est produite. Selon notre informateur, âpres avoir  déposé les condiments qu’elle a acheté, la pauvre Aftia a commencé nettoyage de la maison. C’est en ce  moment que son bourreau a surgi, rabattant la porte à crochet. Il intime  la petite de se déshabiller pour qu’il passe à l’acte. C était autour de 8heures. Faible physiquement, la pauvre petite  s’est débattu  sans réussir à s’extirper des griffes de son bourreau. C’est dans cette ambiance de violence  que le violeur a commis son acte ignoble. Traumatisée par l’épreuve douloureuse, la fillette s’est mise à pleurer. Une fille du couple, élève en classe de CE2 , revenue  entre temps à la maison pour  prendre un livre a trouvé l’aide ménagère en sanglots.  Interrogée,  son interlocutrice expliquera  qu’elle a été victime d’étranglement. Inquiète et bouleversée, l’élève appellera son géniteur . Ce dernier non plus n’est pas arrivé à percer le mystère. A l’arrivée de  l’épouse , elle ne tardera pas à comprendre la situation . « Aftia », l’aide ménagère est victime d’un viol. Le couple ne perd pas du temps pour la conduire au  centre hospitalier régional  de  Ouahigouya pour des examens plus approfondis.  Il faut savoir que Aftia; puisque c’est ainsi que nous l’avons nommé n’est pas la seule à subir ce sort. Une autre fillette de 12 ans dans ce même secteur  a été victime d’un tel abus sexuel il y a de cela un mois. Cette nouvelle forme  de délinquance  créée  une psychose  dans les différentes familles. En attendant que cet obsédé sexuelle soit démasqué et  mis aux arrêts, la situation appelle chaque citoyen à prendre des mesures sécuritaires rigoureuses dans sa famille  afin  de circonscrire  de pareilles ignominies humaines.

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.