Ouahigouya : L’association Zéro à Héro apporte la joie aux enfants déplacés de Oufré

Des enfants déplacés et installés à Oufré, secteur 11 de Ouahigouya ont reçu ce mercredi 20 mai  2020 du matériel de protection contre la covid 19 et de sport grâce à l’Association Zéro à Héro.

« Un jeune loup aux longues dents » pourrait-on qualifier  l’association Zéro à Héro. Jeune organisation de la société civile, reconnue officiellement en 2019, Zéro à Héro se montre entreprenante sur le terrain. Ce  mercredi 20 mai 2020, le président de cette structure, Boureima Ouédraogo dit Boussanga,  journaliste  à la radio «  la Voix du paysan », comédien bien connu ; a rendu visite aux enfants déplacés, installés au quartier Oufré, secteur 11 de Ouahigouya. Il n’y est pas allé  les mains vides.  Il a mis du baume au cœur à ses hôtes en les dotant  une centaine de bavettes (cache-nez), un carton de biscuits et un ballon de football.

Les enfants traumatisés par l’insécurité

Se fondant  sur les statistiques officielles,Boureima Ouédraogo dit Boussanga  fait remarquer  que les enfants sont les principales victimes de l’insécurité et les plus vulnérables. Moins forts mentalement à cause de leur jeune âge, ils sont traumatisés par les exactions, les tueries, les humiliations  perpétrées  par les  hommes sans foi ni loi . Une situation qui compromet leur avenir car obligés d’abandonner l’école où ils se procurent  instruction et éducation. C’est pourquoi le président de l’association Zéro à Héro se convainc qu’une attention particulière, sinon une prise en charge spécifique doit être accordée  aux enfants déplacés.

Attirer l’attention des couches sociales

Le président de l’association crée la joie pour ses enfants en détresse avec ses petits

Coupés de leur milieu habituel de vie, privé d’éducation scolaire, ils n’ont pas aussi de cadres adéquats pour s’adonner à leur plaisir favori qu’est le jeu. C’est pour donc  attirer l’attention de toutes les couches sociales  sur la situation des enfants déplacés que Zéro à Héro a décidé de donner l’exemple  en initiant cette dotation à l’endroit des mômes sur le site de Oufré. A l’occasion  de la remise, les mines radieuses des bénéficiaires, laissent  transparaître l’émotion qui les anime. Boureima Ouédraogo espère que son action sera renforcée par d’autres structures où de personnalités de bonnes volontés mieux nanties pour permettre à ces enfants , nombreux sur les sites d’accueil   de vivre dignement et dans la joie .

Communiquer et sensibiliser

Profitant de l’occasion, Boureima Ouédraogo a présenté la vision de son association. Elle œuvre dans  la sensibilisation, la  communication pour le changement de comportement en se  servant de la danse, le théâtre, les contes et légendes pour bien faire passer les messages. Travailler à élever le niveau de conscience des populations face aux défis qui les attend, faciliter  la réinsertion socio- économique des jeunes et des enfants en difficultés et leur réadaptation socio comportementale, former des citoyens actifs, conscients et responsables aptes à asseoir les bases d’un développement durable et d’ une société paisible, telles sont les missions  que se sont assignées Boureima Ouédraogo à travers l’association Zéro à Héro .

.

Faso nord info  

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *