Ouahigouya : Tabital Lobal et Kadiami calment la faim des déplacés.

Le siège de l’association Tabital Lobal basé au secteur 10 de Ouahigouya a abrité le mercredi 22 décembre 2021  une cérémonie   de remise de vivres aux personnes déplacées internes et leurs tuteurs. C’est la propriétaire du maquis restaurant «  Kadiami » et Tabital Lobal qui ont déboursé les moyens pour permettre l’acquisition des denrées alimentaires.

La quantité de riz offerte aux personnes déplacées

20 sacs de 25 kg de riz, 5 cartons de savons et 5 cartons d’huile,  c’est la dotation offerte par Mme Bazié du maquis restaurant KADIAMI  à   Tabital Lobal  pour les personnes  déplacées internes (PDI). Afin d’augmenter le nombre des bénéficiaires,  Tabital Lobal a décidé pour sa part  d’ajouter 50 sacs de   25Kg de riz. Au total, ce sont 40 personnes déplacées et 100 familles hôtes qui ont été identifiées  pour bénéficier de la dotation. Chaque bénéficiaire est reparti  avec 12,5kg de riz, 3 boules de savons et 1 litre d’huile.

Mme Bazié , promotrice du maquis restaurant Kadiami

Expliquant le sens de son geste,  Mme Bazié dit être profondément touchée par le phénomène des déplacés internes victimes de l’insécurité.  Elle  avoue  son incapacité de  rester insensible face à la situation. Pour elle,  dans cette lutte contre les groupes armés, chaque citoyen doit s’impliquer à sa manière pour soulager la souffrance de ceux qui ont le malheur d’être sur la trajectoire des semeurs de trouble.

La promotrice s’engage à soutenir les victimes de l’insécurité

S’engageant  à porter assistance aux victimes, elle   invite l’ensemble des citoyens à faire de la solidarité et du sens du partage des valeurs cardinales en ces moments difficiles.

Quant à Tabital Lobal, depuis le début de la crise, elle  multiplie les œuvres de bienfaisance à l’endroit des déplacés grâce à  plusieurs partenaires. Entre autres donations,  des vêtements, du  matériel de cuisine, des appuis pour la réalisation  d’activités géneratrices  comme l’élevage et la maraichéculture.

La présidente de Tabital Lobal depuis le début de la crise, multiplie les initiatives pour faciliter la vie des personnes déplacées

Sa présidente, Mme Sodré /Sangarba Djéneba a fortement apprécié le geste de la promotrice du restaurant Kadiami tout en la remerciant de la confiance placée à son association en passant par elle pour toucher les personnes déplacées.  Pour la présidente de Tabital, il y a rien de plus louable que  d’accorder son soutien à son semblable  qui est dans le besoin. Personne à l’entendre n’est à l’abri des exactions des groupes armés d’où l’intérêt d’unir nos forces afin que les victimes ne se sentent délaissées. Elle a souhaité que l’action  de Mme Bazié inspire d’autres personnes.

Selon la présidente de Tabital lobal, Mme Sodré/Sangarba Djéneba , il faut prier pour que la situation revienne à la normale

Plaidant que chaque citoyen fasse des problèmes  des personnes déplacées sa préoccupation, Mme Sodré / Sargaba Djéneba pense que le mieux est que la situation revienne à la normale afin de permettre la libre circulation des personnes et des biens.

Les bénéficiaires n’ont pas tari de remerciements à l’endroit des donatrices

En attendant une éventuelle accalmie de la situation, les bénéficiaires bénissent les donatrices. Membre d’une grande famille venue de la commune de Solé, Ramata Zallé  dit manquer de mots pour traduire l’importance de la dotation reçue. 

Tabital Lobal et Kadiami , une complicité qui va permettre aux personnes déplacées de vivre comme les autres en ces périodes de fête

« Grace à Mme Bazié et à Tabital Lobal, ma famille pourrait se nourrir quelque temps » ,avoue-t-elle. Pour Pascal Niampa, cette action de ce genre permet de calmer les souffrances endurées.

il a remercie les donatrices et les bonnes volontés qui lui ont permis d’être parmi les beneficiaires de cette dotation

Pour lui, c’est encourageant de savoir  que dans cette adversité que nous imposent les forces du mal, des gens sont prêts  à nous apporter du soutien. «  Nous leur traduisons notre reconnaissance. Que Dieu les récompense à la hauteur de leur bienfaisance », conclut-il.

                                                                                                                                   Gildas Salo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *