Participation citoyenne au développement : Des jeunes du Passoré s’inscrivent sur la Présimètre

Le présidium lors des échanges avec les jeunes du Passoré


Une mission de la Convention des Organisations de la Société Civile pour l’Observation Domestique des Elections(CODEL) a échangé avec les jeunes de Yako le mercredi 15 juillet 2020 sur le rôle que ces derniers doivent jouer pour assurer une gouvernance vertueuse de leur commune. Il leur a été aussi présenté la plateforme périmètre pour l’imputabilité politique et la recevabilité socio-économique en suivant les engagements pris pour les nouveaux dirigeants du pays , en particulier le président Roch Marc Christian Kaboré .En plus des jeunes fortement mobilisés , étaient présents à cette rencontre , le directeur provincial de la jeunesse du ¨Passoré , Augustin Ouédraogo, le point focal du CODEL, Adama Sawadogo, le chargé à l’information et à la communication au bureau national du CODEL, Aimé Kambiré .
Curieux de connaitre les actions du CODEL et visiblement bien intéressés par ses activités, les jeunes de Yako ont été bien servis. Le chargé de l’information et de communication de cette structure a décliné la vision, les missions, l’objectif général et les objectifs spécifiques, les domaines d’intervention, les organes, les partenaires de la CODEL. Aimé Kambiré, celui-là qui est chargé d’élargir les bases et la notoriété du CODEL a expliqué que cette structure de veille a été créée le 03 juillet 2015. Elle est une organisation non gouvernementale regroupant une vingtaine d’organisations et de coalitions d’organisations œuvrant pour la consolidation de la démocratie et la bonne gouvernance au Burkina Faso.
Acteurs de la veille citoyenne
C’est fort de cette mission que la CODEL s’est déplacée à Yako pour outiller les jeunes, pour en faire d’eux des ambassadeurs de la gestion transparente de leur commune. La CODEL selon son envoyé à Yako estime que les jeunes doivent être au premier plan des acteurs de la participation citoyenne et aussi veiller pour la bonne gestion de la chose publique d’où la nécessité de les former. Après les échanges houleux qui s’est voulu un rendez-vous du donner et du recevoir, les participants, visiblement convaincus par l’exposé d’Aimé Karambé se sont inscrits massivement sur la plateforme présimètre.


 Interpeller les décideurs locaux

mieux participer aux questions de développement


« A travers la participation des jeunes, notre objectif est atteint .Nous attendons d’eux qu’ils mettent en pratique le savoir reçu pour être une jeunesse active, capable d’interpeler les responsables face à la mauvaise gestion de la cité »,apprécie Aimé Kambiré . Adama Sawadogo et Ali Nanema, membres de la coordination provinciale de la jeunesse du Passoré, ont loué cette initiative de la CODEL, tout en l’invitant à multiplier les rencontres d’échanges et les formations au bénéfice des jeunes


Faso nord info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *