Passoré : Eddie Komboigo compte arracher les têtes des 9 communes.

Il a pour habitude d’organiser une cérémonie de présentation de vœux au début de chaque nouvelle année  avec les habitants de Toéssin  son village natal. Cette année, Eddie Komboigo, le désormais chef de file de l’opposition burkinabè à l’issue des élections du 22 novembre 2020 s’est soumise à ce cérémonial, le dimanche 4 janvier 2020.

Danses traditionnelles, chants, courses de chevaux, cascades avec des motos, une colonne de voitures, le nouveau chef de file de l’opposition a été accueilli dans son Toéssin natal comme un enfant prodige. Félicité pour la marque d’attention et ses nombreuses initiatives à l’endroit de Toéssin et ses environs, c’est une marée humaine qui est sortie pour communier avec Eddie.

Au nom de la population, le chef du village de Dakola a pris la parole  pour signifier tout le mérite du président du CDP avant de lui couvrir de bénédictions. Pour lui, les résultats engrangés dans la province du Passoré au profit du CDP, témoignent du  respect et de la confiance que la population de cette province voue à leur fils.

                                 Récompenser le mérite

Loin d’être un fait du hasard, précise le chef de Dakola, c’est la récompense d’un mérite. Il a traduit au patron  de la deuxième force politique du Burkina, tout l’engagement  de Toéssin et des villages rattachés à l’accompagner dans son combat politique.

A la suite du chef de Dakola, le naba Koanga du village de Batono, le conseiller municipal de Samba, chef-lieu de la commune ont tour à tour pris la parole pour couvrir d’éloges Eddie Komboigo  avant de lui renouveler leur soutien.

Visiblement accepté, sinon vénéré chez les siens, la vedette du jour a pris la parole pour traduire sa reconnaissance pour le vote massif qu’il a bénéficié lors des élections. Il a relevé certaines irrégularités qui ne lui ont pas permis d’atteindre son principal objectif qui était de s’installer dans le fauteuil de Kossyam, mais en bon perdant il se félicité de son nouveau titre de  chef de file de l’opposition.

Conquérir les fauteuils des 09 communes

 Pour le patron de l’ancien parti au pouvoir, l’autre défi qui se pointe à l’horizon, ce sont les élections municipales qui auront  bientôt lieu. Son ambition est claire, se doter les fauteuils de l’ensemble des 09 communes du Passoré. Et pour l’atteinte de cet objectif il invite ses militants et partisans à rester unis, à montrer plus d’engagement et de détermination et surtout à mieux s’organiser.

                             Attestation de reconnaissance

Avant  d’arriver chez  lui à Toéssin, village de la commune de Samba, le richissime expert-comptable a marqué un arrêt à Yako, précisément à la radio la voix du Nord pour honorer à un rendez-vous de présentation de vœux avec les responsables et le personnel de la dite radio. En ces lieux, il a eu droit à une attestation de reconnaissance des mains de Issa Mermoz Sanfo, directeur de la radio.

Une attestation qui justifie la bonne collaboration établit entre celui qui a  retiré   le poste de file de l’opposition à Zephyrin Diabré et la voix du Nord. Reconnaissant que les radios jouent un rôle majeur dans la formation, la sensibilisation et l’information de la population, Eddie Komboigo a promis de soutenir toutes celles qui émettent sur l’ère de la province du Passoré.

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *