Passoré : Le chef de file de l’opposition solidaire avec les femmes accusées de sorcellerie

Le président du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), chef de file de l’opposition politique burkinabé, Eddie Komboigo a effectué un périple le 03 janvier 2022 dans sa province d’origine où il a couvert les femmes accusés de sorcellerie de denrées alimentaires et de divers objets. Il a continué sa tournée dans la commune de Samba où il a été accueilli dans les villages de Toecsin, de Dakola, Batono.

En ce début d’année 2022, ces femmes accusées de sorcellerie  ne pouvait s’attendre  à une réelle marque solidarité que celle  que   leur a témoignée  Eddie Komboigo  ce 3 janvier. Chassées de chez elles pour des faits occultes et des considérations rétrogrades, le chef de file de l’opposition pense qu’elles restent celles  et qui ont donné des vies et méritent une compassion de leurs semblables. Rassemblées dans une maison de fortune, ces exclues de la société ont de la peine à manger à leur faim encore se vêtir et se protéger du froid. D’où toute l’importance des denrées alimentaires, des couvertures et la  somme  d’argent  offerts par le chef de file de l’opposition.

Invitant ces victimes de la société à garder le moral haut avec l’espoir d’un retour prochain dans leurs localités respectives, Eddie Komboigo  a continué son périple où il a été face à ses partisans à Tessin, Dakola, Batono et Samba.  Au  regard de la mobilisation de ces différents villages, le patron de la deuxième force politique du pays  s’est laissé convaincre qu’il peut toujours  compter sur ces partisans de cette zone   pour dynamiser son combat politique et atteindre son objectif de conquérir le pouvoir D’État .

Il a souhaité la  santé  et la  réussite  à toute la population de la zone tout en les invitant à cultiver la solidarité, l’entraide et  la résilience face à cette période difficile que traverse le pays à cause des attaques des groupes armés . Il a invité le gouvernement à prendre des mesures  préventives pour atténuer les effets de l’insuffisance bibliométrique enregistrée au cours de la saison hivernale risquant d’exposer   la population à une grave insécurité alimentaire. 

Il a aussi plaidé pour une prise en charge conséquente des nombreuses personnes déplacées. Revenant sur les bisbilles que le parti a vécues au moment du dernier congrès en fin décembre 2021, Eddie Komboigo a remercié ses interlocuteurs  pour leur soutien sans manquer de  les inviter à cultiver la discipline et à s’armer de courage  pour les futurs combats politiques.

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *