Pénurie d’eau à Yako : Nous en avons marre !

L’ONEA  avait depuis belle lurette des difficultés   pour ravitailler permanemment la ville de Yako en eau potable. La gratuité annoncée par le Chef de l’Etat dans le cadre des mesures sociales en réponses aux conséquences de la pandémie à coronavirus  est venue rendre encore plus difficile  l’accès au liquide précieux.

Insultes, empoignades, bousculades, cris stridents, une ambiance délétère règne au niveau des bornes fontaines de Yako ces derniers temps. Les coupures d’eau sont permanentes dans les domiciles privées et les habitants sont obligés de se rabattre  dans les fontaines publiques. On a comme l’impression que la gratuité a entraîne une forte concentration humaine en ces lieux. Une gratuité que beaucoup considère sans effet, sinon un véritable leurre  à cause de l’impossibilité de se ravitailler au niveau des robinets privés. Aussi curieux que cela puisse paraître, alors que la demande est forte,certaines fontaines publiques dans la ville sont fermées.

Situation critique au secteur 6 .

La situation est encore plus critique au secteur 6 de Yako. A la borne fontaine de ce secteur à entendre son gérant IssakaSankara, l’eau coule du robinet à partir de 3 heures du matin pour quelques heures. Même en temps normal, il faut se priver du sommeil pour pouvoir remplir quelques récipients et avec cette histoire de couvre-feu , relève-t-il, les clients tout comme lui sont dans un dilemme. « Quelle attitude adopter alors que  le couvre-feu prenait fin à 5 h du matin avant d’être reculer à  4h du matin » s’interroge –t-il.

La gérante prise à partie

Autre endroit,même réalité. Au secteur 4 de Yako, Fati dit être débordée ces derniers temps. « Il faut avoir du courage et un bon cœur pour gérer une fontaine ici. Face aux difficultés que les usagers ont pour se procurer l’eau, c’est sur la gérante qu’ils déversent leur colère » nous confie-t-elle. Aux secteurs 2 et 1, la situation n’est guère mieux .A ces endroits également, les clients passant plusieurs heures sur les lieux de ravitaillement, finissent par se bander les muscles afin de se faire servir.

L’ONEA inactive

Selon plusieurs témoignages concordants, le service de l’office national de l’eau et de l’assainissement est régulièrement interpellé, mais sa réaction est en déca des attentes. «  Les plus décevants sont nos hommes politiques, nous leur rappelons régulièrement de nos  difficultés pour s’approvisionner en eau potable dans la ville de Yako. Le temps d’une campagne électorale, ils nous promettent qu’ils feront en sorte pour que tout rendre à l’ordre. Après les élections, ils n’en parlent plus. Nous en avons marre des fausses promesses de nos hommes politiques  » s’étrangle un usage rencontré au secteur 4 de la ville de Yako.

Faso nord info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *