Présidence de la fédération régionale MPP/Nord : La chaise peut-elle être réattribuée au ministre Smaila ?

Cette histoire  de  la désignation du président  de la fédération régionale du MPP/Nord a aggrandi les fissures  dans la maison MPP à Ouahigouya

Fermeture du siège de la section , injures, calomnies dans les réseaux sociaux , menaces d’incendier des domiciles , convocations à la gendarmerie , pétitions par ci et là pour soutenir tel ou tel camp , la maison du MPP se fissure  à Ouahigouya au point qu’on se demande s’elle ne va  pas s’écrouler . Le débat pour la contestation de ce choix qui devait se mener au sein du parti sur les bases des texte  s’est déplacé dans la rue, teinté  de débordements mettant en mal la cohésion au sein du parti  et le vivre ensemble au sein de la population.  Alors que le diable a pris place dans la maison, certains tentent de tirer la couverture de leur coté en faisant appel aux textes du parti .  On aurait du commencer par là en instaurant   un débat responsable et éviter cette bêtise de se dénigrer à travers   les réseaux sociaux. Malheureusement  si certains leaders de ce parti ont fait le choix de bâtir leur notoriété par le biais de ce canal en déballant la vie privé de leurs   adversaires , on ne peut que se retrouver que dans une telle dérive .Mais au juste que dit  les dispositions du parti à propos du choix des membres de la fédération ? Dans le guide d’orientation relatif aux modalités de renouvellement des organes des structures géographiques du parti , il est écrit ceci : « Conformément aux dispositions des articles 10 et 12 de la directive , les cinq premiers responsables de la fédération et les cinq premiers responsables de la section provinciale sont élus par le bureau politique national (BPN) sur proposition du bureau exécutif national( BEN)  . Dans la mise en œuvre de cette disposition  , il est crée au niveau de chaque région un collège régional de proposition et de suivi des opérations de renouvellement des organes des structures géographiques du parti .

Le collège régional est composé des membres du Bureau exécutif national (BEN)  résidents  ou ressortissants de la région

Toutefois, dans les régions qui ont moins de trois membres du BEN , il est fait appel aux membres du Haut conseil du parti et aux députés résidents ou ressortissants de la région. Il s’agit notamment des régions des Cascades, du Centre-Sud et du Sahel »

Ce collège régional reçoit pour missions au niveau régional de procéder à la proposition des organes après concertation conformément aux modalités fixées par la directive; de proposer les 5 responsables de la fédération (article 10 de la Directive) ; proposer les 05 responsables  de la section provinciale    en concertation avec les membres du bureau politique national ,résidents ou ressortissants de la province concernée (article 12 de la directive), transmettre ces propositions au comité national de mise en œuvre pour  enregistrement et  transmission à la structure nationale de supervision générale pour suite à donner conformément aux dispositions de la directive.

Si on s’en tient à cette disposition , on aurait fait l’économie de toute cette agitation en cours au sein du MPP à Ouahigouya . On ne serait pas arrivé jusqu’à la fermeture du siège encore moins à des rencontres avec des délégués de secteurs , ou des responsables de sous-sections pour faire porter la contestation du choix des membres du secrétariat exécutif national . il aurait suffi d’attendre la rencontre du bureau politique national devant statuer sur le travail du bureau exécutif . Ce n’est pas pour rien qu’en haut lieu , on a sommé le président de la section provincial du MPP/Yatenga   à interdire toute rencontre afférente à la désignation du président de la fédération au siège et de fournir un rapport au secrétariat exécutif national afférentes   aux rencontres déjà initiées par la section. Les dispositions du parti peuvent  être bancales soit , mais la section provinciale du Yatenga aurait mieux fait de les critiquer et les contester depuis le départ que d’attendre qu’elle soit vulgarisée et mises en œuvre pour tenir des comportements prêtant à de l’insubordination . Comme  qui dirait , si on a ses mains  dans la bouche de quelqu’un    , dans ce Burkina où la course à l’intérêt personnel prime sur l’idéologie politique , on ne peut que tout faire pour lui plaire . Dans cette histoire de la présidence de la fédération régionale ,  l’appât de l’intérêt individuel  prend le pas sur la vérité des textes et des dispositions. On   ferait mieux de recadrer le débat politique en se basant sur les textes , en investissant dans la culture militante responsable . Evitons que les attaques à la vie privée , les calomnies , l’instrumentalisation, les injures grossières , les menaces physiques et verbales deviennent la règle dans un parti politique . Les victoires on les remporte dans l’unité et la cohésion. Ceux – là qui instrumentalisent leurs  courtisans à insulter et à calomnier leurs adversaires doivent revoir leur copie au risque d’être les cibles demain . Comme on le  dit,  nul n’a le monopole de la bêtise. Un militant de ce parti ,a fait bien de citer certains articles des règlements intérieurs du parti afférent au devoir pour instruire ses camarades. L’article 8 de la section II au titre des devoirs indiquent clairement : » Tout militant du parti doit  s’abstenir de critiquer le parti , ses organes et ses structures , ses responsables et ses militants en dehors des cadres prévus à cet effet »   Ceux qui couvrent à longueur de journées  d’insanités  à   l’Ambassadeur Jacob Ouédraogo , au  nommé Amadou Sidibé , au  secrétaire exécutif national,  Lassané  Sawadogo  sont   -ils des militants MPP?  Le font-ils au compte de qui ? Si réellement toute cette agitation n’est pas liée à autre   chose que la bonne marche du MPP et le développement de la région sous la houlette de ce parti  , les agitateurs doivent mettre   de l’eau dans leur vin et attendre le verdict des membres du bureau politique national .

Faso-nord .info

 

 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *