Présidentielle et législative 2020 : Le Front Africain pour le Changement(FAC) sur le front

Le Front Africain pour le Changement (FAC)  a tenu son congrès ordinaire ce mardi 8 septembre 2020 dans la cité de Naba Kango. L’objectif est de sonner la mobilisation et garantir un succès éclatant au soir des élections du 22 novembre. Ce rassemblement , qui a connu une forte mobilisation de militants et sympathisants du parti de la solidarité fut l’occasion pour le président Ousséni Nacanabo dit Yoro et ses collaborateurs de jauger le poids de l’assise régionale de leur front.

Les premiers responsables du FAC

La dernière révision du code électoral permet aux partis politiques de mener leurs activités au vu et au su de tout le monde. Profitant de cette aubaine  le FAC, parti membre de la majorité présidentielle a convié ses militants le 8 septembre dernier pour un congrès de grandes retrouvailles. Dans la matinée, c’est autour d’un thème de réflexion relatif à la paix que les premiers responsables du front se sont retrouvés. A l’issue des réflexions des motions telles que la sensibilisation de la population sur la culture démocratique, l’instauration d’une justice sociale, le rejet de la discrimination, la franche collaboration civilo-militaire et la liste est non exhaustive, ont été retenues comme valeurs suffisantes pour un meilleur vivre-ensemble. A en croire M. Nacanabo, président du FAC, leur parti a fondé   son existence sur ces principes fondamentaux. Ses propos convainquent les militants qui l’applaudissent sans cesse. 

  Roch, candidat du FAC à la présidentielle

Des militants venus de plusieurs localité de la province pour soutenir leur parti

Le clou des activités de la journée a été sans conteste la remise symbolique et solennelle des couleurs nationales au représentant de l’APMP marquant ainsi le soutien du FAC à la candidature de Rock Marc Christian Kaboré aux élections présidentielles. C’est un « Yoro » dans un costume blanc, d’une démarche rassurante aidé par le secrétaire général national du parti qui remet himself le drapeau du Burkina, symbole d’une allégeance totale au candidat Kaboré. Pour les législatives et les municipales, le FAC ambitionne présenter des candidatures pour mieux booster le développement du Burkina-Faso, foi de Ousséni Nacanabo. Pour le cas spécifique de la commune de Ouahigouya, le FAC ne cache pas son désir de prendre les rênes de la gouvernance locale dans cette partie du Burkina. A entendre le fondateur du parti, il est le candidat idéal à même de rassembler les fils et filles de la province autour du sacro-saint progrès.

      Le président ovationné

ROCK , le candidat à la présidentielle du 22 novembre ,

 Selon les termes de cet homme d’affaires, président du FAC, si le Yatenga traine le pas en matière de développement, cela est dû en partie aux querelles intestines de ses leaders politiques. Il en veut pour preuve l’arrêt de certaines activités qu’il a entreprises dans la ville de Ouahigouya sous prétexte de son appartenance politique. Tout compte fait, Yoro et les siens fondent   l’espoir d’un sursaut d’orgueil de la part des natifs du grand nord pour aller à l’unisson au développement de la région. Tout au long de son discours, Ousséni Nacanabo fut ovationné par les participants venus des quatre provinces de la région et autres localités du pays. Et pour détendre l’atmosphère des artistes musiciens ont rivalisé de talents devant un public qui n’en demandait pas plus. Avant de prendre congé des congressistes, les leaders du parti ont présenté les membres du bureau exécutif fort de 20 hommes et femmes qui seront appuyés par le bureau politique national comprenant 80 frontistes prêts à mouiller le maillot derrière Ousséni Nacanabo dit Yoro, capitaine de l’équipe.

Inamé K Norbert (FASO NORD INFO)

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *