Prévention des violences basées sur le genre : Des journalistes de la région du nord formés

  Amnesty international /Burkina et l’Association Féminine pour le Développement du Burkina (AFEDEB) ont organisé en partenariat le 23 décembre 2019, une formation sur les droits humains, prévention des violences et discriminations basées sur le genre à l’intention de plus d’une vingtaine de journalistes de la région du Nord. Cette formation s’inscrit dans les activités du « projet de réduction du taux des mutilations génitales féminines et des mariages forcés et précoces au Burkina Faso », financier par le Département For International Développement (UKAID).

 

 

 

 

Susciter l’intérêt des journalistes, des animateurs radios et hommes de médias à la lutte contre les violences et discriminations basées sur le genre, les amener à s’approprier des dispositions du nouveau code pénal qui protègent les droits des filles et des femmes, c’est le but   de cette formation à entendre Moussa Ouédraogo, coordonnateur du projet de réduction du taux des mutilations génitales féminines et des mariages précoces.

Facilitateur, le coordonnateur Moussa Ouédraogo a présenté aux participants la vision de l’ONG Amnesty international /Burkina, les valeurs qu’elle défend et les activités menées depuis sa création. Les échanges ont aussi porté sur la définition des violences basées sur le genre, la compréhension sur le genre, les caractéristiques ,  la typologie et les conséquences des violences basées sur le genre.

   Disposition du nouveau code pénal

Moussa Ouédraogo a également apporté un éclairage sur les dispositions du nouveau code pénal contre les violences basées sur le genre. Il a fait comprendre que ce code a été  adopté par l’Assemblée Nationale du Burkina Faso le 31 mai 2018   rendant  certaines dispositions plus contraignantes. Convaincu que les hommes de médias par leurs plumes, micros, et cameras participent au changement des mentalités et des comportements au sein de la population, le facilitateur les a incités à faire des propositions d’activités. A l’issue des travaux de groupe, les participants ont retenu que leur contribution à la lutte contre les violences basées sur les genres peut se traduire à travers des reportages, des magazines, des interviews, des recueils de témoignages, des caravanes de presse etc……

   Passer à l’action

Appréciant la pertinence des activités retenues, le coordonnateur du projet et la présidente de AFEDEB, Mme Ouédraogo /Nikiéma Bibata ont invité les journalistes à passer à l’action. Leurs interlocuteurs ont promis de se faire bien entendre sur le terrain de la lutte contre les violences basées sur le genre. Ils se sont engagés à mettre leurs plumes, micros et caméras au service du combat mené par Amnesty international/Burkina et son partenaire.

  Comité de veille  

Le projet de réduction du taux des mutilations génitales féminines et des mariages précoces au Burkina financé par UKAID est mis en œuvre de juillet 2017 à Juin 2020. Il couvre 15 villages de 4 régions (Nord, Boucle du Mouhoun, Centre et Centre-Nord). Il intervient dans 2 provinces de la région du Nord à savoir les provinces du Yatenga et le Passoré. Au Yatenga, ce sont les villages de Somyaga, Nimpouya et Bissigaye qui bénéficient des activités de ce projet. Au nombre des activités menées, Moussa Ouédraogo cite des actions de plaidoyers et de formations menées à l’endroit de leaders religieux et coutumiers, le renforcement des capacités des enseignants, des conseillers municipaux et les conseils villageois de développement de la zone d’intervention du projet, la mise en place de comités de veille, des théâtres forum, des jeux radiophoniques, des déclarations publiques des chefs coutumiers etc.

Faso nord info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *