Production du Niébé dans la région du Nord : Un apport de plus 33 milliards de F CFA attendu

image_pdfImprimerimage_printImprimer

 « Développer les chaines de valeur du Niébé par le renforcement du partenariat entre les différents acteurs de la filière ».  C’est le thème de cette  5éme édition des journées promotionnelles du Niébé du Zondoma organisées les 6 et 7 avril 2018  par l’Union provinciale des professionnels de la filière niébé  . Cette édition présidée  Jacob OUEDRAOGO, ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques a été  , coparrainée par sa majesté le Naaba Baongo, chef de Gourcy et Ilasse OUEDRAOGO, PDG de Wennasongodo international, élu consulaire de la région du Nord.

Plus   de   93.647 tonnes de niébé , pour  un chiffre d’affaires  de  33,5 milliards  FCFA  pour la  campagne  2017-2018 AU Nord , ces chiffres témoignent   de l’importance de cette filière et de l’ardeur de ses acteurs dans cette partie du Burkina . Toutes les couches sociales s’accordent sur l’intérêt  de travailler à la donner plus d’envergure  . L’Union Provinciale des Professionnels de la filière Niébé du Zondoma  en est consciente  . D’où l’institution de  ces   journées promotionnelles   pour   booster la production, la transformation et la commercialisation .   Le choix du  thème de cette édition à entendre le président de l’union ,Abdoulaye Mandé   indique clairement la nécessité pour les acteurs  à s’organiser et à se professionnaliser pour mieux tirer profit de leurs activités.   Le  forum et la foire constituent le plat de résistance de ces journées promotionnelles  .   Le forum qui a regroupé  les participants venus des cinq communes de la province, a été marqué par des échanges   sur la problématique de la transformation . Les travaux ont été sanctionnés  par une  prise  de recommandations, et d’ engagements  .  Des résultats de la réflexion  diffusés par le président de la Chambre régionale  d’agriculture du Nord , Abdoulaye Bagaya dit “Doudou”,   l’on retient au titre des recommandations , l’introduction  de nouvelles  variétés de niébé, le  développement de  la filière et la chaîne de valeur, l’organisation de la filière, les bonnes pratiques pour accroître la production etc.Afférentes aux engagements  , les acteurs    s’engagent à mettre en place dans chaque commune une plateforme, à initier des formations   à  produire en quantité suffisante et en qualité.  « L’importance du niébé n’est plus à démontrer tant au plan économique, social que nutritionnel. Considérant les difficultés et les contraintes qui minent la filière c’est en élargissant le cadre de concertation qu’elles pourront être vaincues. Ces journées sont désormais un rendez-vous annuel qui s’inscrit dans la politique du département de l’agriculture en vue d’accompagner le PNDES dans la promotion de entrepreneuriat agricole » a soutenu le Naba Baongo de Gourcy , co-parrain  de la cérémonie. Il a salué les acteurs pour les initiatives qu’ils développent quotidiennement pour faire de cette filière un label de la province du Zondoma et de la région du Nord . Selon Jacob Ouedraogo , le  ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques,  Jacob Ouédraogo   a évoqué    les    chenilles légionnaires et les maladies phytosanitaires ,détruisant la production  sans manquer de traduire l’engagement  de son département  et particulièrement de son département  ministériel    à prendre des mesures   afin  d’assurer  une production saine et durable du niébé  .    Des prix ont été décernés aux producteurs  méritants.    Les transformatrices du niébé  de Boussou ont obtenu le 3è prix composés de matériels d’une valeur de 500.000 f CFA. L ‘union des semenciers de Bassi a reçu   le 2è prix composé  de matériels d’une valeur 1.000.000 F CFA.  Le 1 er prix est revenu au groupement Basnéré de Kasba Samo composé d’un lot de matériel d’une valeur d’ 1.500.000 F CFA. Les invités de marque ont été séduits par les différentes variétés des produits agricoles et forestiers non ligneux exposés dans les différents stands.

 

Faso-nord.info

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *