Programme multi-acteurs phase II au Nord : 20 millions pour promouvoir 6 coopératives

Contribuer au renforcement des capacités institutionnelles, organisationnelles et matérielles de six coopératives dans la région du nord, tel est l’objectif que se fixe DSF en organisant cette cérémonie. C’était ce vendredi 14 janvier 2022 au siège de ladite association.

Photos regroupant les donateurs et les beneficiaires

288 femmes et 82 hommes issus de six coopératives sont les principaux bénéficiaires de la phase II du présent PMA. Et pour permettre à ces bénéficiaires d’accéder à des emplois décents en aviculture, en embouche, en production et transformation de niébé, ce sont divers équipements et matériels dans ces domaines d’activités qui leur ont été remis.

Le directeur du complexe scolaire Zoodo , remettant un chèque à une personne vulnérable

A côté de ceux-ci, 6 femmes vulnérables promotrices de micro-projets en agro-silvo-pastorale ont aussi reçu chacune un chèque d’une valeur de 900.000 CFA. Si tout cela est une réalité et mis en œuvre par DSF, c’est grâce au soutien financier de la Coopération Autrichienne pour le Développement(CAD).

Le chargé de programme développement durable à la coopération autrichienne , Nobila Maxime Ouédraogo
La céremonie s’est déroulée dans une ambiance conviviale

A entendre M. Nobila Maxime Ouédraogo, chargé de programme de développement rural durable à la CAD, au regard de la pertinence du projet porté par DSF et de l’intérêt que pourrait tirer les bénéficiaires, il était juste et bon que sa structure lui apporte son soutien. « Le projet PMA rentre en droite ligne dans les axes stratégiques de la CAD à savoir le développement économique durable et résilient des populations rurales ainsi que la promotion de l’enseignement technique et professionnel », explique le chargé de programme. Pour Ouédraogo, les réalisations déjà effectuées par certains bénéficiaires rassurent et témoignent du sérieux de l’accompagnement de DSF.

Selon le coordonnateur de DSF , Salifou Sodré , ce programme améliorer les conditions de vie des personnes vulnérables
Le représentant de la mairie remettant du matériel à un beneficiaire

Selon Salif Sodré, coordonnateur de l’ADSF, structure qui a d’ailleurs reçu une décoration avec agrafe formation professionnelle en décembre dernier, « l’idée du projet répond au besoin de lutter contre la pauvreté chez les populations vulnérables surtout les femmes et les jeunes dans l’optique d’améliorer leurs conditions socio-économiques. »

Le chargé du programme développement durable a précisé que ce programme multi-acteurs va en droite ligne des axes stratégiques de la coopération autrichienne

A l’écouter, cet important lot de matériel leur permettra d’accroître les différentes productivités sur le terrain. C’est pourquoi Sodré exhorte solennellement les bénéficiaires à redoubler d’efforts pour qu’au soir du bilan toutes les parties prenantes soient satisfaites.

Habitata Belem a traduit la reconnaissance des bénéficiaires à la coopération autrichienne et à DSF

Déjà, tous les bénéficiaires, à l’image de Habibata Belem, elle qui pratique l’embouche bovine, promettent s’investir davantage en vue de toujours bénéficier l’appui de DSF. « Ces initiatives contribuent à éradiquer la pauvreté surtout celle féminine et juvénile dans notre région. Nous réitérons nos remerciements à l’égard des généreux donateurs », affirme-t-elle, toute fière.

Elles ont traduit leur engagement à utiliser le matériel reçu à bon escient pour construire des entreprises prospères et durables

En rappel, ce projet, porté par un consortium d’associations est prévu pour durer 3 ans (janvier 2021-décembre 2023) dans 4 régions et c’est DSF qui pilote cette initiative salvatrice dans la partie Nord du pays.

Inamé K Norbert

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *