Projet Pompy-Ouahigouya: Retour sur le séjour de l’ange de Bath, Afrel POUNDS

 Le coordonnateur du projet Pompy-Ouahigouya a reçu la visite de son partenaire AFREL POUNDS de BATH du 9 au 16 janvier 2019 dans la cité de Naaba Kango. L’objectif de cette visite est de faire le bilan des actions de bienfaisance menées au profit des orphelins et enfants en situation difficile mais aussi consolider les projets en perspectives. Ce séjour d’une semaine de cette sexagénaire de Londres  fut l’occasion  rendre des visites de courtoisie aux hautes personnalités et d’effectuer des visites de lieux touristiques de la commune de Ouahigouya. 

  

 

C’est un bref séjour d’une semaine qui a permis au coordonnateur du projet Pompy Ouahigouya de faire le bilan des actions de solidarité menées dans la commune de Ouahigouya avec le partenariat de AFREL POUNDS. Originaire de la banlieue de BATH à Londres en république d’Angleterre, c’est une rencontre avec Ibrahim OUEDRAOGO, originaire de Ouahigouya, chef lieu de la région du Nord du Burkina qui se traduit en action de solidarité. Et ce n’est pas la trentaine d’enfants en situation difficile de la commune de Ouahigouya qui diront le contraire. Djémilatou OUEDRAOGO, porte parole des enfants manque de mots à l’endroit de celle qu’elle appelle « l’ange venue du ciel ». Issue d’une famille en situation difficile, elle fait parti des trente personnes qui bénéficient du projet Pompy-Ouahigouya. «Depuis trois ans, elle prend en charge nos frais de scolarité, nos vélos, des appuis alimentaires et des activités de distraction à notre profit. Nous souhaitons longue vie à Afrel POUNDS et sa famille » a tel témoigné.

Du 9 au 16 janvier, cette partenaire a pu toucher du doigt les réalisations du projet Pompy à Ouahigouya.

Et au coordonnateur de cette organisation œuvrant dans le social de résumer les actions en ces termes : « Je tiens à remercier la famille Afrel POUNDS pour le sacrifice fait au profit de la trentaine d’enfants. Pour cette année 2018-2019, elle a financé la scolarité  de 30 enfants du CE1 à l’université en passant par des écoles de formation professionnelle à plus de 5,5 millions de F CFA. Aussi a-telle  apporté des appuis  en moyens de déplacement et ordinateurs aux élèves , l’unité savonnerie dans le village de Aorèma et les appuis alimentaires dans les familles des enfants n’ont pas été en reste ».

Des centres d’éveil ou crèches au profit des enfants de Ouahigouya 

Très satisfaite de efforts faits par Pompy-Ouahigouya , la partenaire du projet n’a pas manqué de traduire toutes ses reconnaissances au coordonnateur pour la traduction de vœux de la famille POUNDS en  réalité. En perspectives, elle a promis la construction de centre d’éveil pour enfants, la restauration d’un sol de plus de 5 hectares à travers l’ONG TREE AID et la micro finance au profit des femmes . Cet appui aux orphelins et enfants vulnérables est à sa troisième année. Ces enfants ont été  sélectionnés par les services de l’action sociale. Le projet n’exclu pas d’apporter son soutien à d’autres enfants après  un bilan cinq ans de mise en œuvre selon le coordonateur, Ibrahim Ouédraogo. Des résultats scolaires qui mettent du baume dans les cœurs de la famille donatrice et du coordonnateur du projet. En témoignent : « Certains bénéficiaires ont fini la formation professionnelle à la santé, à l’éducation et tentent de se faire une place dans le secteur de l’emploi. Les universitaires ont su bien saisir la chance qui leur a été accordée en poursuivant bien leurs études ».

L’histoire d’une rencontre providentielle BATH et Ouahigouya

« Nous nous sommes rencontrés à tout hasard sur internet et la confiance s’est nouée entre nous à travers les échanges. AFREL POUNDS nous a fait la confidence qu’elle  a des soutiens à l’endroit d’enfants en Afrique de part la volonté de sa famille. Nous avons commencé à développer une stratégie pour  la mise en œuvre du projet. Pour une question d’efficacité et de transparence, Le projet a  jugé  utile que le choix des enfants à soutenir soit conduit par le biais des services de l’action sociale » rappelle Ibrahim OUEDRAOGO.

Faso-nord.info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *