Promotion de la formation professionnelle au Nord : Une nuit  pour magnifier les opportunités

 A l’initiative de l’association Développement Sans Frontière( DSF), les acteurs  du secteur de la formation professionnelle et les élus locaux de la région du nord ont tenu un partage d’expériences  sur la question. C’est autour du thème, «  Concertation des acteurs de formation professionnelle » que les échanges ont eu lieu ce mardi 19 mars 2019 à Ouahigouya. 

 

   

Comment  mieux promouvoir la formation professionnelle ? C’est la question essentielle au centre des échanges de cette journée de partage. Quatre(4) communications ont été livrées aux  participants. La première a été développée par Passampinda Zoundi, conseiller en emploi et formation professionnelle. Il a donc présenté les intérêts, les enjeux et acquis de la formation professionnelle. Un moment propice pour lui de  souligner que la formation coûte chère, mais l’ignorer serait pire. Et d’ajouter que le désir de la jeunesse d’entreprendre pour son autonomie financière reste néanmoins visible en dépit de difficultés.

        Faible appropriation de la formation professionnelle

L’emploi soutient-il est conditionné par un ensemble de connaissances,  de savoir-faire et savoir et on peut l’ accéder et l’exercer avec efficacité et réussite. Il dévoilera aussi que ce secteur rencontre d’énormes difficultés liées au manque d’infrastructures, de financements, de matériel mais également du faible degré d’appropriation de la formation professionnelle par les structures publiques, les Partenaires Techniques Financiers , les structures privées, les organisations de la société civile et les collectivités territoriales. Des défis restent encore à relever a souligné Monsieur  Zoundi  tout en rassurant  que de bonnes perspectives se dessinent à l’horizon. A l’en croire des solutions sont en train d’être proposées par tous les acteurs  pour une meilleure promotion de l’employabilité des jeunes et des femmes.

un partenariat gagnant- gagnant

La deuxième communication donnée par le directeur régional  de la Jeunesse, de la Formation professionnelle du nord, Soumaila Sana a permis  d’expliquer la charte de partenariat public/privé en matière de formation et d’insertion professionnelle. Un moment  pour lui de passer au peigne fin les objectifs de la charte, les principes, les domaines de partenariat et engagement réciproque et aussi sa mise en œuvre ainsi que le suivi-évaluation.

Le directeur  a précisé que la charte est un socle pour la formation professionnelle parce qu’ elle est un outil d’orientation des actions des acteurs du public et du privé dans une logique de partenariat gagnant-gagnant. Les participants à cet atelier ont donc convenu que le principal problème  lié à la formation professionnelle reste la faiblesse de l’accompagnement après la sortie de l’école

                                       Le manque d’accompagnement

Des pistes de solutions pour un meilleur suivi ont été données. Le Réseau des Organisations Actives dans l’Enseignement et la Formation Technique et Professionnelle (ROA/EFTP) à travers son secrétaire général adjoint, Nestor Zongo s’est chargé du troisième exposé. Il a présenté sa structure  aux participants et les conditions d’adhésion. Pour terminer cette série d’exposés, Salifou  Sodré, coordonnateur de DSF a,  à son tour décliné les missions que son centre s’est données dans se secteur. Il précisera que cet atelier est initié afin permettre aux acteurs de se faire une meilleure connaissance et savoir comment  y travailler.  « Il faut une synergie d’action et c’est dans l’union que nous allons faire des beaux jours de la formation professionnelle dans la région du nord  » a lancé initiateur de la rencontre .

                  Le Nuit de la formation professionnelle

Nestor Zongo a également, souligné que cet atelier est un véritable cadre de partages  pour les différentes structures.  Une opportunité pour lui  de présenter son établissement à l’assistance . Un autre sujet au centre des échanges a été   l’organisation de « La nuit de la formation professionnelle ». Et au coordonnateur de DSF de préciser que soirée sera un réel cadre de promotion de la formation professionnelle dans la région du nord. C’est par la mise en place du comité de réflexion sur cette nuit que les échanges ont pris fin .

Alceny Diallo  stagiaire

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *