Promotion de la santé de la mère et de l’enfant au Nord: L’UNICEF visite la radio Voix du Paysan de Ouahigouya

La représentante résidente de l’UNICEF, Anne Vincent et une forte délégation du ministère de la santé du Burkina Faso ont visité la radio la voix du paysan de Ouahigouya ce mercredi 3 octobre 2018.  Fort d’une vingtaine d’années  d’expérience,  cet outil de communication de la Fédération nationale de groupement Naam (FNGN)  traite quotidiennement    des questions liées à la santé de la mère et de l’enfant.  C’est à ce sujet que  la délégation  de l’UNICEF a  visité   la radio  pour  mieux appréhender les efforts qu’elle déploie pour assurer sa mission d’information , de communication et de sensibilisation.

 

Dans la soirée  du mercredi 03 octobre, le personnel  de la radio  « La voix du paysan » et  les responsables de la fédération  se sont  massivement mobilisés  pour  accueillir  la représentante résidente de l’UNICEF  et son équipe .  Accueillir  une personnalité de la trempe de la   représentante de l’UNICEF symbolise  une marque de confiance, de reconnaissance et de considération  c’est pourquoi les responsables de la radio ont voulu inscrire cette visite    en lettres d’or  dans l’histoire   de la radio .

Entre  l’UNICEF et la Fédération nationale des groupements naams et particulièrement avec la Voix du paysan   comme l’a si bien relevé  la porte -parole de la Fédération nationale des groupements  naams , Mme Ouédraogo/Soubiega Geneviève ,  c’est une longue histoire de partenariat . « Je suis la responsable de l’unité féminine de production de savonnerie qui emploie des dizaines de femmes. C’est grâce à l’appui financier de l’UNICEF que nous avons vu le jour et nous continuons de mener nos activités de transformation et de production locale sans problème. Ce partenariat s’étend à d’autres unités de la Fédération , comme par exemple avec la radio . Cette visite est le signe d’une marque de confiance, d’un partenariat exemplaire  et d’une solide collaboration avec la Voix du » clame   Madame Ouédraogo.

La radio la Voix du paysan dans le combat pour le bien-être de la mère et de l’enfant

Le village rayonnant  de joie , l’énergie visiblement débordante,  la vedette du jour ,  Anne Vincent atteste que c’est la première fois qu’elle franchie les portes de cette radio. Elle explique que cette visite se veut une sortie sur le terrain pour s’enquérir des conditions de la mise en œuvre de certains programmes financés par l’UNICEF . Pour elle , il faut bien qu’elle sorte de son bureau  pour  mesurer l’impact des activités de l’UNICEF et comprendre comment elles sont mises en œuvre et les difficultés rencontrées. Au cours de l’entretien sur l’antenne de la radio « Voix du paysan » sous la conduite de son directeur Adama Sougouri, Anne Vincent , a souligné le rôle combien important d’une radio communautaire comme la Voix du paysan dans le combat pour le bien-être de la mère et de l’enfant .  Elle a  réaffirmé que cet instrument de communication crée par la FNGN est incontournable pour l’UNICEF qui développe  des programmes avec pour cibles les populations à la base . Quel outil mieux que la radio pour toucher  les habitants dans les endroits les plus reculés ?

La représentante  résidente de l’UNICEF a également souligné le travail remarquable mémé par  les agents de santé à base communautaire (ASBC). Ces derniers sur le terrain se servent de leurs téléphones pour fournir des informations ,  conduisent des activités de sensibilisation sur le paludisme , la diarrhée , la pneumonie, l’hygiène etc. Ce travail , ils le font en collaboration avec les responsables des Centres de santé et de promotion sociale ( CSPS).  » Les agents de santé à base communautaire apprécie-t-elle sont  à  la base  et  début du système sanitaire.

Les radios constituent des canaux efficaces pour atteindre toutes les populations

 

Sur l’antenne de la radio , Anne Vincent a félicité le gouvernement d’avoir compris l’importance  de ce premier rempart de la santé par le recrutement de 1800 agents de santé à base communautaire Elle a aussi insisté sur la bonne complicité  entre la radio la Voix du paysan et les agents de santé communautaire à la  base. » Les radios constituent des canaux efficaces pour atteindre toutes les populations. Elles ont des programme bien adaptés et en langues locales, donc c’est   par ces radios que l’UNICEF pourra  atteindre ses objectifs en matière de communication. Nous félicitons ces radios. Nous vous demandons de continuer dans ce sens »  a soutenu la  patronne de l’UNICEF au Burkina.

L’équipe de l’UNICEF a mis au profit cette visite pour assister à une campagne de plaidoyer et de mobilisation sociale tenue à Sissamba , village de la commune de Ouahigouya . Ragaillardi par cette visite, le directeur de la radio Adama Sougouri a indiqué les efforts qui sont déployés pour une large couverture et une meilleure répercussion des activités de communication, d’information et de sensibilisation des différents programmes. L’un des dispositifs dans ce sens,  reste la collaboration avec d’autres radios de la région pour la diffusion des émissions.

Il a réaffirmé l’engagement de la Voix du paysan d’être au service du monde paysan

Toujours engagé dans cette bataille pour la santé du monde rural, le directeur Adama Sougouri lance un appel à tous ceux qui pourraient contribuer pour renforcer l’équipement de la radio. Il a réaffirmé l’engagement de la Voix du paysan d’être au service du monde paysan et d’être un canal de vulgarisation des programmes  sanitaires, surtout ceux promouvant   l’épanouissement de la femme et de l’enfant.  Une  pratique culturelle comme le « Singuinego « , interdisant la primipare à faire des pesées avant le rituel d’annonce officielle de la grossesse ont toujours la peaux dure et   reste une menace pour la santé de la mère et de l’enfant, souligne Adama  Sougri  , comme pour dire que les activités de sensibilisation et de communication doivent se poursuivre . Rappelons que de nos jours, la radio la Voix du paysan est partie prenante de la mise en œuvre du plan de communication pour la promotion de l’élimination de la Transmission mère- enfant du VIH-SIDA dans la région du Nord en partenariat avec la direction régionale de la santé. Ce programme est financé par l’UNICEF.

Faso nord info

 

 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *