Promotion de la sécurité alimentaire : La coopérative VIIM BAORE, promotrice des magasins Voûte nubienne

image_pdfImprimerimage_printImprimer

Depuis 2018,  la coopérative VIIM BAORE,  basée à Ouahigouya dans la région du nord s’est lancée dans la construction de magasins de stockage des denrées alimentaires en Voûte nubienne. Construit uniquement jusqu’à la toiture, ce type d’habitat favorise une meilleure conservation des denrées sur une longue période. Ce jeudi 02 mai 2019, le directeur  général de  la coopérative a visité le chantier de  Sodin, dans la commune de Ouahigouya.

 

« Nous sommes partis du constat que nos magasins de stockages modernes ne résistent pas longtemps face aux intempéries. Nous enregistrons  des pertes économiques  à cause de la dégradation de nos produits  parce que mal conservés. Pour construire un magasin en matériaux moderne et respectant les normes , il faut débourser une grosse fortune .   » Face à cette réalité , à entendre le directeur général de la coopérative Viim Baoré Hamidou Ganamé , sa structure a décidé  l’expérimentation du projet de construction de magasins en  voûte nubienne . Viim Baoré  reçoit donc l’appui de l’ONG SOS Faim  pour mettre en œuvre ce projet . Les premiers magasins trônent majestueusement  dans les communes de Barga et de KAIN.

Des avantages multidimensionnels  de la Voute nubienne.         

Un des grands avantages de la voûte nubienne est qu’elle peut être construite sans aucun support ou coffrage. Les briques de terre sont posées inclinées en légère pente contre les murs en pignon dans une voûte en longueur. Dans la sous région Ouest africaine, depuis 2000  des projets ont accompagné  la construction de plus de 1600 bâtiments voûtés. On les retrouve  au Burkina Faso, au Mali et au Sénégal. Des lieux de cultes, des écoles, des centres d’alphabétisation et des  dispensaires ont  été réalisés en voûte dans diverses localités de la sous-région. Ces bâtiments respectueux de l’environnement, confortables et esthétiques ne nécessitent ni tôles importées pour la toiture, ni ciment pour les murs, ni poutres en bois. La construction en voûte nubienne  favorise la valorisation de la main d’œuvre locale avec des maçons formés à la technique sur place. La coopérative VIIM BAORE , soucieuse de la bonne conservation et la qualité des denrées qu’elle stocke,  adhère fortement  à   ce projet de magasins  en voûte nubienne,  foi du directeur général, Hamidou Ganamé.

Des témoignages encourageants des bénéficiaires     

Ce 2 mai 2019, c’est Belem Mahamady,  responsable du Grenier de Sécurité Alimentaire «  GSA » de recevoir la mission venue constater l’évolution de la voûte nubienne qui servira de magasin du dit village. A Sodin, localité située à une quinzaine de kilomètres de Ouahigouya, M. Ganamé et ses collaborateurs ont été agréablement surpris de l’appréciation positive faite par les bénéficiaires.

Pour eux, le meilleur moyen de conservation et de stockage des céréales reste ce type d’habitat.  » Cette idée est géniale  et il faut la promouvoir. J’avoue qu’ avec le changement climatique et son soleil de plomb, la voûte nubienne reste la meilleure alternative pour une meilleure conservation de nos céréales. Elle s’adapte à toute forme de bonne conservation et garantie  une agréable vie des produits  à l’intérieur. La voûte pourrait servir de pharmacie ou de salles d’hospitalisation dans les villages car sa température est bien adaptée.  Son coût  ne  cause pas de problème au regard  de ses avantages » a avoué le responsable GSA de Sodin. Dans les localités bénéficiaires, le souhait est de voir une réalisation à grande échelle de la voûte sur tout le ressort de la coopérative.  A cette date,  ce sont les localités de Barga , Kain , Koumbri ,  Somiaga , Thiou et Sodin  qui  sont  bénéficiaires de cette phase expérimentale de Greniers de Sécurité Alimentaire (GSA) en voûte nubienne.

Faso-nord.info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *